Sud Quotidien (Dakar)

Sénégal: Lutte- Gala de lutte de Mohmed Ali, Ali Mbaye Samb-Dame Soughure

Drapeau Djibril Ngom pour couronner une retraite

La ville de Mboro va abriter, le lendemain de la tabaski, un grand combat de lutte avec frappe, organisé par l'ancien champion du Walo, Mohamed Ali. En prime, le vainqueur, entre Mbaye Samba du Walo et Dame Soughère du Cayor remportera la première édition du Drapeau Djibril Ngom, parrainé par le Directeur général des Industries chimiques du Sénégal (Ics).

De 1979 en 2001, Mohamed Ali, chef de l'écurie du Walo, a livré 53 combats de lutte avec frappe, à l'issue desquels il a enregistré 37 victoires, neuf défaites et sept matches nuls. Ayant tiré sa révérence depuis juillet 2000, suite à sa défaite face à Zale Lô de l'écurie " Force tranquille ", Mohamed Ali voudrait aujourd'hui rendre hommage à ses fidèles supporters qui ont crû en lui, pendant plus de deux décennies.

Pour marquer son retrait définitif des arènes, le tombeur de Toubabou Dior en 2000 -une victoire qui, selon lui, a le plus marqué sa carrière- organise au lendemain de la fête de la Tabaski 2003, un gala de lutte au stade de Mboro avec en prime, un Drapeau qui portera le nom de Djibril Ngom, Directeur général des Industries chimiques du Sénégal (Ics).

Dans ce duel, le chef de file de l'écurie du Walo compte lancer son poulain et successeur à la tête de l'écurie, Mbaye Samb, face à Dame Sounguère. En prélude de ce combat, il y aura celui qui va opposer Sidi Babou dit Colonel " Khadaffi " à Djigane Sané de l'écurie Sérère (le frère de Lang Sané). Selon Mohamed Ali, un autre combat " surprise " devrait mettre aux points le champion de Mboro à celui de Thiès.

Ads by Google

Copyright © 2003 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.