La Tribune (Algiers)

5 Août 2003

Algérie: La clinique Chahrazed inaugurée dimanche dernier à Chéraga : elle est dotée d'un équipement dernière génération

Une nouvelle clinique médico-chirurgicale et de cardiologie, baptisée Chahrazed, a été inaugurée dimanche dernier à Chéraga. D'une capacité de 60 lits, cette clinique privée dotée d'équipements de dernière génération compte combler le vide en matière de bonne prise en charge médicale dans notre pays. Le directeur général de cette infrastructure, le docteur Ziad, a évoqué les opportunités offertes notamment pour la prise en charge à moindre coût des malades cardiaques transférés actuellement à l'étranger.

Ainsi, la dilatation coronaire et la coronographie peuvent être réalisées dans cette clinique avec un matériel haut de gamme. Selon le docteur Ziad, «l'aboutissement d'un projet de convention avec la CNAS permettrait de prendre en charge localement les malades affiliés à la Caisse de sécurité sociale au lieu de les transférer à l'étranger. Ce qui reviendrait deux fois moins cher», précise-t-il.

A titre d'exemple, une coronographie coûte 40 000 dinars alors qu'elle fait 40 000 francs à l'étranger. «Nous sommes en train de nous battre pour la mise en oeuvre de cette convention et nous souhaitons que les pouvoirs publics soutiennent ce projet d'intérêt public», poursuit le docteur Ziad. Dimanche dernier, un panel de journalistes a eu l'occasion lors d'une visite de voir de près l'équipement de dernière génération dont dispose cette clinique qui porte bien son nom, «Chahrazed». Cette infrastructure médicale composée de cinq blocs opératoires, d'une unité de soins intensifs en cardiologie, d'un service d'imagerie médiale et d'une salle d'accouchement avec un équipement de réanimation pour la mère et le nouveau-né compte un effectif de 143 entre le paramédical et le médical qui travaille H24.

Il bénéficie également de formation continue pour être au diapason de l'actualité médicale notamment dans le domaine de certaines spécialités comme la cardiologie interventionnelle qui, maîtrisée, permettrait d'éviter au patient la chirurgie. Parmi les éminents spécialistes en cardiologie qui sont ainsi appelés à intervenir prochainement le docteur Douadi et le docteur Boughanem qui vient de Paris. La clinique Chahrazed est dotée de plusieurs services, à savoir l'imagerie médicale, la chirurgie thoracique et vasculaire, l'unité de soins intensifs en cardiologie (USIC), la chirurgie générale, la coeliochirurgie, la gynéco-obstétrique, la pédiatrie, la chirurgie orthopédique, la neuro- chirurgie et un laboratoire d'analyses médicales. La cardiologie et l'orthopédie constituent les spécialités phares de cette clinique. Il faut savoir que ces services sont dotés de matériels très sophistiqués que beaucoup de centres européens ne possèdent pas, explique-t-on. C'est le cas notamment des appareils d'imagerie médicale comme l'IRM qui offre le plus haut champ sans diffuser de rayons X, le scanner et le respirateur de soins intensifs, indique-t-on.

Cette structure offre, d'autre part, toutes les commodités nécessaires pour un bon séjour, les repas sont servis sur les conseils d'une diététicienne en accord avec le médecin. Rien ne semble être laissé au hasard. Même une fiche technique sur les modalités d'admission et de séjour est remise au patient. Qu'elles soient individuelles, double, ou VIP, les chambres sont très agréables, elles sont conçues de façon à assurer le maximum de confort et de bien-être au malade. Par ailleurs, indique le premier responsable de cette structure, les tarifs pratiqués sont similaires à ceux des autres cliniques privées. Pour ce qui est des consultations spécialisées, elles varient entre 500 à 600 dinars. Il y a lieu de noter enfin que les hospitalisations dans cette clinique débuteront à partir du 15 août prochain.

Ads by Google

Copyright © 2003 La Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.