Le Patriote (Abidjan)

30 Avril 2004

Cote d'Ivoire: Aide financière à l'Enseignement privé - Amani Michel menace l'Union Européenne : "Je gère les 14 milliards ou vous retournez avec votre argent"

Hier, au cours d'une conférence de presse qu'il a animée au siège de la FENEPLACI à Cocody-Angré, le Secrétaire général du Syndicat national des employés et personnels du privé secondaire (SYNEPPSE -CI a fait le point de la rencontre entre les parties impliquées dans la gestion des 14 milliards de l'U.E.

Selon Monsieur Yao Kouadio, le ministre de l'éducation nationale, en dépit des nombreuses interpellations, a fait montre de sa ferme volonté de ravir aux fondateurs d'écoles privées la gestion et le paiement des 14 milliards de francs.

Le ministre Amani aurait précisément dit ceci aux responsables de la délégation de l'UE. «Ou bien vous mettez les fonds à ma disposition, pour que je les payes aux enseignants du privé ou bien vous retournez l'argent à Bruxelles».

En commentant ces propos du ministre de l'Education, le responsable syndical s'est offusqué de la «méchanceté» dont fait montre N'Guessan Amani Michel avant de lui promettre l'enfer, s'il arrivait que par sa faute l'aide de l'UE échappait au privé et à toute la Côte d'Ivoire.

«Nous bloquerons les cours et les examens de fin d'année avant de demander le limogeage d'Amani Michel, s'il contraint l'UE à retourner les fonds à son siège».

Inévitablement, cet autre bras de fer entre Amani Michel, les fondateurs d'écoles privées et les syndicats augure de l'aggravation de la crise dans le secteur de l'éducation en Côte d'Ivoire.

Ads by Google

Copyright © 2004 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.