Cameroun: Transport interurbain : garanti voyage en Prestige

Le produit inauguré par Centrale Voyages fait des émules chez les concurrents.

L'ambiance qui règne ces derniers jours dans les agences de l'entreprise de transport interurbain Garanti Express, est plus bruyante que d'ordinaire. Avec le concours d'énormes baffles installés dans la cour de l'agence de Douala, au carrefour des deux églises, les usagers sont inondés de messages diffusés au sujet du nouveau produit " prestige " de la compagnie de transport. Un discours publicitaire vient en soutien aux nombreuses affiches collées un peu partout, lesquelles font mention de la mise en service, depuis le 17 décembre dernier, des bus baptisés Vip et destinés à la section prestige de l'entreprise, entre les villes de Douala et Yaoundé. Le coût su service est fixé à 8.000 Fcfa le voyage en aller simple. Et 15 mille francs pour un aller-retour. Désormais, Garanti Express a son " Prestige". Il est ainsi le quatrième opérateur qui offre ce service sur le marché du transport interurbain au Cameroun après Centrale Voyages, Buca Voyages et Genelcam.

Pendant six années pratiquement, la compagnie de transport interurbain Centrale Voyages, a fait cavalier seul avec cette formule " Prestige " dont il est le précurseur sur la route Douala - Yaoundé. L'entreprise avait pris cette option en 1998 dans le cadre de son redéploiement et du souci de clarifier son positionnement stratégique par rapport à ses concurrents. " Vu l'environnement concurrentiel qui prévalait dans le secteur du transport interurbain, il nous fallait créer, innover pour nous démarquer, et c'est ce que nous avons fait avec notre produit prestige qui fait jusqu'ici la fierté de Centrale Voyages et des voyageurs ", confiait il y a quelques temps à Mutations, Victor Mvelé, le directeur commercial de cette structure. Au début de l'expérience, le prix du voyage coûtait 5.000 Fcfa, dans un sens comme dans l'autre. Il allait grimper à six mille francs, avant de se hisser à huit mille francs depuis un an. Ce qui montre bien que " Prestige " est très demandé.

Bataille judiciaire

Peu de temps après son arrivée sur le marché du transport interurbain, Bucca Voyages n'hésite pas à s'attaquer à ce marché. En plus de la ligne entre les deux principales métropoles du pays, Buca étend son " Prestige " sur l'axe routier Douala-Kribi. Entre Douala et Yaoundé, le "Bucca Prestige" fixe son prix à 4000 Fcfa, soit exactement la moitié de ce que Centrale Voyages exige à ses clients. Pour aguicher davantage de voyageurs, Bucca Voyages met en route, deux fois par jour, des bus moyens " bien climatisés " qui mettent un peu plus de 2 heures et 30 minutes pour couvrir le trajet, contre les 3 heures de voyage que Centrales voyages prescrit à ses gros porteurs, par souci de sécurité. Une stratégie qui mord pratiquement, puisque l'entreprise s'attire la sympathie d'une bonne partie de la clientèle Vip. Ce sont, soit d'anciens clients du concurrent qui font le choix du " meilleur prix ", soit une partie de la clientèle " classique ", qui croit pouvoir faire un maigre sacrifice. Depuis peu, fidèle de Bucca, Georges Owoudou " ne sais pas pourquoi [il va] continuer à payer plus cher pour un service [qu'il peut] avoir ailleurs à moitié prix ".

L'intrusion de Bucca Voyages va causer quelques troubles sur le marché, et une bataille judiciaire a même été engagée sur la propriété du label " prestige ", que les responsables de Centrales Voyages revendiquent. Il n'est pas exclu que le procès s'étende à d'autres compagnies de transport... Le 14 décembre 2004 dernier, comme pour ne pas se laisser distancer par les concurrents, la société Genelcam, qui opère depuis près d'un an dans le secteur du transport interurbain, a inauguré son produit " Genelcam First Class Vip ", sur le même axe routier. Son prix : 12 000 Fcfa, " passible d'augmentation " selon le promoteur du projet, Jacob Matamba. Avec ses deux voyages par jour, les points de départ et d'arrivée des bus sont fixés à l'hôtel Sawa pour la ville de Douala, et au Hilton Hôtel pour Yaoundé. En plus des cannettes de bière et des jus en boîte, l'entreprise offre du champagne pour les "voyageurs de première classe". La concurrence promet.

Ads by Google

Copyright © 2004 Le Quotidien Mutations. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.