Fraternité Matin (Abidjan)

Cote d'Ivoire: Chant choral : les benjamins de Ste Anne au top

Abidjan — La "Voix des Anges", le concours de chant choral des enfants et adolescents du 15ème anniversaire de Océan culture a connu l'apothéose au palais de la culture à Treichville. Quatre chorales étaient en compétition : Notre Dame de l'Assomption de la paroisse Saint-Jean Baptiste d'Adjouffou, Sainte Catherine Labouré de la Sainte Famille de la Riviera, les Benjamins de Sainte Anne de Port-Bouët, et Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus de Saint Luc des 220 logements.

Ces chorales devaient réussir l'exécution du morceau imposé sur partition: " Dans un profond silence ". Un classique de J.S.Bach dans une adaptation et les paroles de Jean Mansir. Elles devaient aussi proposer un chant de paix, ainsi qu'un chant liturgique au choix.

A la fin des différentes prestations, tous les prix ont été raflés par la chorale les Benjamins de Sainte-Anne de Port-Bouët. Elle a reçu le prix du meilleur maître de choeur avec M.Souvi John, celui de la meilleure soliste soprano (Potey Henriette) et celui du meilleur ténor Assoumou Charles). Cette chorale dont les membres étaient par ailleurs dans un bel uniforme, s'est dégagée du lot dès les premières notes musicales. Dans l'ensemble le niveau était très moyen. Au classement final, la chorale les Benjamins a occupé la première place. Deuxième, la chorale Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Troisième, Sainte Catherine Labouré et quatrième, Notre Dame de l'Assomption d'Adjouffou. Le Jury, présidé par le Dr Anet Ambroise, a encouragé les maîtres de choeurs à mieux encadrer leurs groupes pour les éditions à venir.

Le concours s'est déroulé dans une ambiance de joie, entretenue par plusieurs artistes chrétiens, des chorales et groupes musicaux, au nombres desquels : le Buisson ardent, le groupe Symphonie, le groupe Claret Gospel.

Mgr Nicodème Barrigah, le secrétaire de la nonciature s'est également produit, ainsi que M. Jean Kacou Diagou qui a proposé un morceau de son cinquième album. Il y a eu aussi la prestation d'Aklane, dont les danseuses étaient malheureusement dans une tenue trop sexy pour ce spectacle religieux. Tous les artistes ont reçu des prix à la fin de leur prestation. Mgr Joseph Aké qui présidait la cérémonie a prié Dieu afin que la paix, et la joie, qu'il y avait dans la salle du palais de la Culture, se répandent sur tous les Ivoiriens du Nord au Sud, et de l'Est à l'Ouest de la Côte d'Ivoire.

Ads by Google

Copyright © 2006 Fraternité Matin. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.