Libération (Casablanca)

17 Février 2006

Maroc: 3.000 personnes bénéficient de la campagne de prévention à Essaouira

La Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) a organisé une vaste campagne de sensibilisation et de prévention contre le diabète et les maladies oculaires et bucco-dentaires au profit des personnes indigentes de la province d'Essaouira.

Initiée en collaboration avec la Fondation Hassan II d'ophtalmologie, l'Association S.O.S Diabète et la province d'Essaouira, cette campagne a bénéficié à quelque 3.200 personnes, des élèves en particulier.

Le président du conseil d'administration de la MGPAP, M. El Farrah Mohamed, a indiqué que la première opération portant sur les maladies oculaires et bucco-dentaires a duré quatre jours et a profité à environ 2.000 pensionnaires d'une dizaine de foyers d'étudiants et associations de bienfaisance.

Cette opération a été encadrée par un staff médical composé de 14 personnes, dont quatre chirurgiens dentistes, deux ophtalmologues et un opticien qui ont effectué des consultations et des interventions chirurgicales aussi bien dans la ville d'Essaouira que dans les communes rurales de Taftacht, El Hanchane, Had Dra, Talmest, Smimou, Tamanar, et Aît Daoud.

Cette campagne s'inscrit dans le cadre de la stratégie générale de la MGPAP et de la politique d'ouverture sur son environnement, a fait savoir M. El Ferrah, mettant l'accent sur la dynamique que vit le Maroc depuis quelques années dans le domaine social et qui a été renforcée par le lancement de l'initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Rappelant la mise en place par la MGPAP d'un comité chargé des actions citoyennes et sociales, il a ajouté que cette opération fait suite à d'autres campagnes initiées à Berkane, Al Hoceima et Khémisset et ambitionne d'une part de renforcer la confiance des adhérents vis-à-vis de cet établissement, et d'autre part, de permettre aux non adhérents de bénéficier des prestations de la mutuelle.

Pour ce qui est de la campagne de sensibilisation contre le diabète, lancée aujourd'hui, elle devra profiter à quelque 1200 personnes démunies.

Outre les opérations de dépistage, cette campagne est marquée par la distribution de brochures, la tenue de séances d'information, en plus de la projection d'un documentaire pour expliquer aux gens les causes, lesLe GERCAD tient sa journée

symptômes, les traitements et les complications associés à cette maladie chronique, a déclaré à la Map, le président de l'association S.O.S Diabète, M. Seddik Laoufir.

Lors de la première journée de cette campagne, qui a pris fin vendredi, a-t-il ajouté, entre 5 et 10 % des bénéficiaires des opérations de dépistage ont découvert pour la première fois qu'ils sont diabétiques, et que certains d'entre eux présentent un taux très élevé de sucre dans le sang. L'action de S.O.S Diabète est gratuite et porte sur l'éducation, l'information, le soutien, l'intégration et la sensibilisation des diabétiques, a dit M. Laoufir, faisant part de sa disposition à collaborer avec les autres associations qui désirent organiser des campagnes pareilles.

Ads by Google

Copyright © 2006 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.