Le Potentiel (Kinshasa)

1 Mars 2006

Congo-Kinshasa: L'ambassade de Grande-Bretagne en Rdc rend hommage à Radio Okapi

Kinshasa — « Au cours des quatre dernières années, Radio Okapi a livré des reportages impartiaux au peuple congolais et fourni une plate-forme pour le débat politique bien équilibré.

Elle a été utile en encourageant l'amélioration des normes journalistiques en République démocratique du Congo ». C'est en ces termes que le deuxième secrétaire chargé de la presse, de la politique et des affaires publiques de l'ambassade britannique en Rdc, M. James Moor, s'est exprimé à l'occasion du 4ème anniversaire de la Radio Okapi. Parlant des médias opérant au Congo-Kinshasa, le représentant du diplomate britannique a fait remarquer que le reportage impartial est très important pour la République démocratique du Congo.

Selon lui, la transparence et la crédibilité des élections en Rdc seront beaucoup appuyées si les médias sont libres de couvrir la campagne électorale et la conduite des élections en toute neutralité. C'est dire que les partis politiques devraient éviter d'abuser des médias publics ou privés en ce qui concerne les messages politiques.

A ce sujet, M. James Moor a soutenu fortement le travail que la Haute autorité des médias est en train d'abattre dans ce domaine précis. A ses yeux, le professionnalisme des journalistes de la Radio Okapi est un bel exemple qui mérite d'être suivi par ceux qui travaillent pour les autres organes de presses. La Radio Okapi a offert une occasion pour le déroulement des débats justes et libres et ne fait pas passer le discours de haine sur ses antennes.

Cet équilibre, tel que l'a démontré la Radio Okapi, commence à filtrer parmi le reste des médias opérant en République démocratique du Congo.

Pour le représentant du diplomate, la professionnalisation des médias s'avère indispensable dans la mesure où le rôle des organes de presse ne se limite pas seulement au processus électoral. Bien au contraire, les médias jouent le rôle de premier plan de défense de la société civile, pour exiger la responsabilité du gouvernement et la bonne gouvernance avant, pendant et après les élections.

Par ailleurs, le deuxième secrétaire de l'ambassade deGrande-Bretagne en Rdc a déclaré que les médias congolais y compris la radio Okapi ont besoin d'être protégés par l'Etat. A ce propos, il a fait remarquer que les journalistes et les autres défenseurs de droits humains ont un rôle très important consistant à assurer la liberté des élections en Rdc ainsi que la protection des droits humains.

Au demeurant, M. James Moor a émis le voeu de voir les autorités congolaises tout mettre en oeuvre en vue d'assurer la sécurité des journalistes, et s'assurer que ceux qui menacent et blessent les professionnels des médias sont traduits en justice.

Ads by Google

Copyright © 2006 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.