Le Potentiel (Kinshasa)

Congo-Kinshasa: Forêt : adoption du plan d'aménagement de l'UFA de Kabo

Kinshasa — Un pas important vient d'être franchi en matière d'exploitation forestière en République du Congo, avec l'adoption récemment à Ouesso (département de la Sangha) du plan d'aménagement de l'Unité forestière d'aménagement (Ufa) de Kabo.

D'une superficie de 296.000 hectares, cette concession forestière représente le premier plan d'aménagement de la Congolaise industrielle de bois (Cib).

La Cib est l'une des plus grandes sociétés d'exploitation forestière basées au Congo. Elle est attributaire de quatre unités forestières d'aménagement, notamment Pokola, Kabo, Toukoulaka et Loundoungou, et d'une Unité forestière d'exploitation (Ufe) de Pikounda-Nord, d'une superficie totale d'environ 1,3 million d'hectares.

L'élaboration du projet d'aménagement de l'Ufa de Kabo s'explique par la situation géographique stratégique de cette concession forestière frontalière au Cameroun, à la République centrafricaine (Rca) et mitoyenne au parc Nouabalé Ndoki, ainsi qu'à la réserve du lac télé dans le département de la Likouala.

Promulgué en 2000, le nouveau code forestier national fait obligation aux exploitants forestiers d'élaborer des plans d'aménagement durables dans toutes les concessions forestières. Le projet d'aménagement de l'Ufa de Kabo a été élaboré après cinq ans de travaux de terrain et d'inventaire sur un financement de 400 millions de francs Cfa.

Les travaux de terrain ont porté sur la mise en place du plan de sondage, l'ouverture des layons, le comptage de bois sur pieds, la régénération des essences principales, l'identification des indices de présence de la faune et des produits forestiers accessoires. Les travaux d'inventaire ont été complétés par les travaux d'élaboration des tarifs de cubage, des études socioéconomiques et écologiques.

Les plans d'aménagement forestier répondent aux principes de gestion durable des écosystèmes forestiers, édictés par la communauté internationale. Un plan d'aménagement forestier constitue un ensemble de mesures visant la gestion durable d'un écosystème, ainsi que de sa biodiversité.

Le plan d'aménagement de Kabo marque un tournant dans la gestion forestière durable avec une rotation d'exploitation de 30 ans.

La forêt congolaise fait partie de la réserve forestière planétaire du bassin du Congo. La gestion rationnelle des ressources forestières constitue une exigence, au regard des conséquences environnementales dues à l'exploitation abusive des forêts. Le marché international de bois ne devrait être accessible qu'aux bois issus des forêts aménagées ou certifiées.

D'après les données du Fonds des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (Fao), moins de 3% des forêts mondiales sont aménagées. Les pays producteurs de bois tropicaux ont été invités à prendre des mesures leur permettant d'accéder au marché international à travers la certification des produits forestiers.

Ads by Google

Copyright © 2006 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.