Le Soleil (Dakar)

Sénégal: Infrastructures sanitaires : des équipements au poste de santé et à la maternité de Mbadatte

Le poste de santé et la maternité du village de Mbadatte (arrondissement de Niakhar, région de Fatick), nouvellement construits, ont été équipés, par un des fils du terroir, Amadou Ndiaye, directeur général de la Sones (Société nationale d'exploitation des eaux du Sénégal).

La cérémonie de remise du don au poste de santé et à la maternité de Mbadatte a eu lieu, samedi dernier, en présence de l'adjoint au préfet de Fatick, Lamine Sy, du sous-préfet de Niakhar, Samba Hanne et des populations. Le don est composé de mobilier de bureau, de médicaments et du matériel de soins pour un coût de 1,5 million de F Cfa. Le principal donateur, M. Amadou Ndiaye, directeur général de la Sones, a d'emblée rappelé toute la volonté du gouvernement de mettre en place des services de base au profit des populations.

Il s'est fortement réjoui de la construction du poste de santé, de la maternité et du logement de l'Infirmier-chef de poste de Mbadatte (Communauté rurale de Patar). "Lorsque nous apprécions tous les efforts que le gouvernement est en train de faire au bénéfice des populations, c'est un devoir pour nous, fils du terroir, d'apporter notre contribution", a soutenu M. Ndiaye.

Dans le même ordre d'idées, il a invité l'ensemble des fils de ce terroir à apporter leur pierre car le développement est une affaire de tous. Selon lui, les populations des villages distants de 12 à 13 km du poste de santé de Patar ont longtemps souffert, ajoutant qu'aujourd'hui, elles peuvent pousser un ouf de soulagement avec la construction de ces infrastructures sanitaires. Et le donateur a réaffirmé tout son engagement à soutenir les populations pour renforcer les multiples actions du président Abdoulaye Wade et du gouvernement que dirige le Premier ministre Macky Sall.

Ainsi, il a tenu à remercier les plus hautes autorités du pays soucieuses du bien-être des populations. Très sensible à ce geste, le président du Conseil rural de Patar, Cheikh Tidiane Diouf, a d'emblée magnifié cette noble action d'un des fils du terroir. Et il a expliqué que dans cette zone, les populations étaient confrontées à des difficultés en matière de prise en charge car la communauté rurale peuplé e de 21000 âmes ne disposait que d'un seul poste de santé, celui de Patar distant de 6 km de Mbadatte.

Aujourd'hui, a-t-il dit, Mbadatte dispose d'un nouveau poste de santé d'un coût de 18 millions de F Cfa (financé avec l'appui du programme allemand du bassin arachidier), d'une maternité et d'un logement de l'Infirmier-chef de poste construits dans le cadre du programme spécial Fatick 2005. "Les populations n'auront plus à faire de longues distances pour se faire soigner. Mais, ce qui reste c'est le renforcement du matériel et du personnel et nous attendons la dotation de l'Etat", selon Cheikh Tidiane Diouf.

De son côté, l'Infirmière-chef du poste de santé de Mbadatte, Mme Khadidiatou Lecor, affectée dans cette zone depuis le mois d'octobre dernier, a dit toute sa fierté de voir ce poste équipé. Elle a salué le geste de M. Amadou Ndiaye. Secondée par deux matrones, elle a évoqué, comme doléances, les problèmes liés à l'électricité et à l'eau ainsi qu'un appareil frigorifique. L'adjoint au préfet de Fatick, Lamine Sy, a lui aussi, magnifié cette action du directeur général de la Sones avant d'inviter les autres à suivre son exemple pour le développement du terroir.

Ads by Google

Copyright © 2006 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.