Le Soleil (Dakar)

Sénégal: Mouvement national du ministère de l'education : 5.500 dossiers traités par la commission

Pour une meilleure préparation de l'année scolaire 2006/2007 quelque 5.500 demandes, soit 19 873 fiches ont été traitées dans le cadre du mouvement national par lacommission, en retraite durant 17 jours à Saly.

Le mouvement national est un événement important dans la vie des personnels. Car, c'est la période durant laquelle certains cherchent à bouger ou prétendre à des postes de responsabilité. Pour cela, il a été « réorganisé, professionnalisé et crédibilisé pour plus de démocratisation », a indiqué Mafakha Touré, directeur des ressources humaines.

Pendant 17 jours, « 50 commissaires dont les représentants de 17 organisations syndicales, ont étudié les 5.500 dossiers, soit 19 873 fiches traitées et plus de 1000 postes attribués », a expliqué M. Touré qui insiste sur la « responsabilisation » de la commission. « Ses propositions sont des décisions que le ministre entérine, purement et simplement ; cela n'existe nulle part. C'est parce qu'au fond, l'homme est un démocrate », a-t-il déclaré.

Mafakha Touré explique les résultats par l'utilisation de l'outil informatique dans les différentes opérations. « Cela permet non seulement la transparence dans les opérations mais aussi la fiabilité », a estimé le DRH. En effet, avec une expertise très pointue, le ministère a développé des outils très efficaces : déclarations de postes vacants sont informatisées, le miroir automatique et accessible sur Internet « permettant une économie en temps et en argent », les travaux préalables d'exploitation des fiches de vÅ"ux intégrés dans la commission qui exploite et saisit les données. Ainsi au cours de l'atelier, le travail des commissaires a consisté à « vérifier, valider les ordres de services tirés et portés à la signature du ministre », a indiqué M. Touré, précisant que « les tirages sont effectués sur place et les documents remis aux participants et mis en ligne immédiatement ». Le miroir offre un tableau de bord. « Nous sauron s ainsi le nombre d'enseignants à recruter avant octobre », a souligné Mafakha Touré.

L'objectif de cette année est « zéro recours, après le mouvement, souvent motif de crise », a noté le DRH. Et de souligner que l'année dernière, le ministère a n'a enregistré que « 2 à 3 recours réglés par les IA », saluant du coup, l'engagement et les efforts déployés par les commissaires pour une « gestion saine et transparente ».

Ads by Google

Copyright © 2006 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.