Le Soleil (Dakar)

Sénégal: Experts-comptables et comptables publics - contribuer à l'émergence de PME fortes

La profession d'Experts-comptables et comptable publics se cherche une meilleure visibilité de ses activités et entend fortement contribuer à l'émergence et à la fortification des petites et moyennes entreprises.

Le séjour du président de la fédération internationale des experts comptables et comptables publics (Ifac), M. Graham Ward a été mis à profit hier par la corporation pour réaffirmer sa volonté de contribue à la stabilité économique dans le monde. Dans cette perspective, le président de l'Ifac pense qu'il faut gagner la confiance et asseoir une crédibilité à la profession. Lors de la table - ronde suivie d'un point de presse les membres de la fédération, notamment l'ordre national des Experts comptables et comptables agréés du Sénégal (Onecca) ont soulevé plusieurs préoccupations liées à la fortification du mouvement. Mais aussi et surtout, ils ont affiché la ferme volonté de contribuer à la promotion des petites et moyennes entreprises (Pme). Les prochaines assises de l'Onecca seront d'ailleurs largement consacrées aux Pme selon le président de l'organisation M. Abdoulaye Dramé.

L'Ifac conformément à sa vocation s'est fixée l'objectif de servir l'intérêt public, notamment par le renforcement de la profession et sa contribution au développement d'économies internationales. Pour mener à bien sa mission, l'Ifac collabore étroitement avec les Ordres Comptables et les Organisations Comptables régionales et toutes les personnes qui partagent son engagement dans sa volonté de créer une architecture financière globale saine. En outre, le rôle de l'Ifac s'articule autour de 3 principes, à savoir, l'établissement et la promotion de l'adhésion aux normes internationales de qualité, la facilitation de la collaboration et la coopération entre les Ordres, et servir de porte-parole pour la profession au niveau international pour tous les problèmes cruciaux d'intérêt public. L'Ifac a longtemps pensé que la meilleure façon de protéger l'intérêt public était de développer, promouvoir et appliquer les normes intern ationalement admises pour rendre crédible les informations nécessaires aux investisseurs et actionnaires. Afin de mener à bien sa mission, le comité directeur de l'Ifac a établi différents, notamment le respect du code international de l'éthique, les normes internationales sur le contrôle de la qualité, les normes internationales de formation, les normes internationales d'audit et les normes internationales comptables dans le secteur public.

Ads by Google

Copyright © 2006 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.