Fraternité Matin (Abidjan)

Cote d'Ivoire: Christianisme céleste, la tendance Paul Maforikan répond à Ediémou

Abidjan — L'église du Christianisme céleste unie, du révérend pasteur Paul Maforikan, par ses représentants en Côte d'Ivoire, a exprimé hier, au cours d'une conférence de presse, son indignation suite à une déclaration dans la presse du pasteur Ediémou Blin Jacob. C'était à la paroisse " Petit troupeau ", de Port-Bouët.

Le pasteur Ediémou, a rappelé le conférencier, a annoncé dans une interview parue samedi dernier, que l'église du Christianisme céleste dans son ensemble, est sa propriété privée. Que la totalité des fonds de l'église lui revient à titre exclusif et que c'est lui qui a guidé les premiers pas de l'honorable supérieur évangéliste Aka Kouamé Justin, président du comité de gestion de la tendance " Paul Maforikan ". Or, affirment les conférenciers, l'église du Christianisme céleste se subdivise en cinq tendances.

Dont la tendance du pasteur Agbaossi, représentée en Côte d'Ivoire par le pasteur Ediémou Blin Jacob ; la tendance du pasteur Emmanuel Oshoffa que représente en Côte d'Ivoire, le pasteur Zagadou ; la tendance du révérend pasteur Paul Maforikan, représentée en Côte d'Ivoire par un conseil spirituel dirigé par le supérieur évangéliste Gnépa Joseph et un comité de gestion présidé par l'honorable supérieur évangéliste Aka Kouamé Justin. Et chaque tendance est autonome.

En outre, au dire de l'évangéliste Gnépa, le président Aka, entré à l'église du Christianisme céleste en 1974, est le devancier du pasteur Ediémou qui l'a suivi en 1975. Les conférenciers n'ont pas manqué de s'interroger sur " l'acharnement et les attaques personnelles et autres intimidations " perpétrées depuis un moment contre leur tendance, par le pasteur Ediémou.

Ads by Google

Copyright © 2006 Fraternité Matin. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.