Notre Voie (Abidjan)

20 Décembre 2006

Cote d'Ivoire: Aménagement du patrimoine forestier à Adzopé, le ministre Ahizi s'imprègne des réalités

Daniel Aka Ahizi, ministre de l'Environnement et des Eaux et Forêts a visité, vendredi dernier, la forêt, classée de la Besso, dans la sous-préfecture d'Akoupé et les unités industrielles de transformation de bois installées à Adzopé. Objectif de cette tournée, s'imprégner des réalités sur le terrain en matière de reboisement, dans le cadre de la réhabilitation du couvert forestier et de la gestion durable des forêts en Côte d'Ivoire.

Dans la forêt classée de Besso, Jacques Servant, PCA de la société Inprobois, a longuement instruit les visiteurs sur les techniques de reboisement classique auxquelles s'est ajoutée une autre forme appelée l'agro-foresterie. Car l'objectif de tout ceci, a dit Jacques Servant, est de prêter main forte à l'Etat ivoirien, dans la lutte contre la dégradation de la forêt et l'avancée du désert. C'est à juste raison que le patron de la société Inprobois a indiqué qu'à terme, le projet d'aménagement de la forêt classé de la Besso couvrira plus de 21 000 ha.

Le ministre Aka Ahizi a salué et encouragé l'initiative des responsables de la société Inprobois, avant d'indiquer que l'aménagement de la forêt de la Besso rentre dans la nouvelle politique forestière du pays. "La finalité recherchée par notre ministère est la gestion durable des forêts en Côte d'Ivoire", a révélé Daniel Aka Ahizi, ministre de l'Environnement et des Eaux et Forêts. Qui, par la suite, a visité les 4 unités industrielles de transformation de bois installées dans la commune d'Adzopé. Ce sont, FIP, tropical bois, Inprobois, Nsa.

Ads by Google

Copyright © 2006 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.