Sud Quotidien (Dakar)

Sénégal: Amadou Aly Dieng, l'intellectuel magnifique

opinion

L'université de Dakar a rendu, le 17 janvier 2007 à l'Ucad II, un hommage solennel et mérité au Professeur Amadou Aly Dieng.

En présence d'un public choisi et de haut lignage : le Doyen Alassane Ndao, les professeurs Mamoussé Diagne, Maguette Thiam, Djibril Samb, Gaye Daffé, Aminata Diaw, Ramatoulaye Diagne, Saliou Ndiaye et j'en oublie. Le prétexte : le doyen Amadou Aly Dieng, dans un geste qui l'honore et qui devrait inspirer toute la communauté universitaire africaine, vient de faire don à la Bibliothèque centrale de l'UCAD de sa bibliothèque personnelle. Plus de 1500 titres couvrant les diverses disciplines de l'intelligence humaine.

De Amadou Aly Dieng, le professeur Djibril Samb a dit l'essentiel : il appartient au paysage universitaire sénégalais, à sa tradition dont il est l'une des figures les plus attachantes. Comme le dit le Recteur, Abdou Salam Sall, dans une allocution remarquable, Amadou Aly Dieng a «immensément contribué à élever le niveau culturel général de nos élites» et reste pour nous «le témoin irremplaçable».

Fidèle à lui - même, dans un humour corrosif et rafraîchissant, Amadou Aly Dieng, dans sa réponse, s'en est pris au psittacisme qui ruine le Savoir dont il est le plus sûr repoussoir, cette doucereuse paresse intellectuelle qui mine dangereusement nos élites. Il a exhorté les universitaires à réapprendre à lire en faisant de tout texte un palimpseste dont il faut explorer les béances, les silences, les symptômes et les interstices. Renvoyant aux philosophes du soupçon et au regretté Paul Ricoeur pour une herméneutique féconde et heuristique : le Savoir se love et se découvre dans une ardente dialectique du montré-caché, du révélé-dissimulé.

Puis il s'est appesanti sur le long et patient travail de construction-reconstruction de la mémoire, limon de l'Histoire vivante. La tradition scripturaire et la tradition orale, insiste-t-il, entretiennent une opposition factice, car elles sont les versants, les deux outils d'édification de tout monument durable.

Personnellement, Amadou Aly Dieng a contribué, sans doute à son insu, à ma propre formation, lorsque jeune étudiant en philosophie, je suivais ses interventions dans les conférences et dans les cours de nos professeurs auxquels il assistait souvent. Il est l'homme des grandes fulgurances et des intuitions fécondes. Il reste debout au centre de notre Fierté par sa répudiation obstinée «des amputés du cÅ"ur et des handicapés de l'espérance».

Aussi, j'eus trop tôt et continue d'avoir pour cet homme une constante admiration jamais démentie depuis trois décennies. Oui, quand la rigueur intellectuelle se conjugue avec la générosité du coeur, quand le refus de la fatalité s'unit à l'assomption totale de la responsabilité, cela porte un nom : Amadou Aly Dieng.

Je peux en attester : de Dakar dans les années de braise à l'incandescence parisienne en passant par Bahia de tous les Saints, Amadou Aly Dieng a fait preuve d'une constance remarquable qui force le respect. Dans le refus de l'agenouillement et la ferme volonté de marcher contre l'ombre.

C'est que le Doyen Amadou Aly Dieng est d'abord un intellectuel qui, comme l'illustre Antillais, est habité par une double blessure fondamentale : la Querelle de son peuple et le Souci de son Continent.

De Amadou Aly Dieng, que l'Université fait bien d'honorer de son vivant en le versant officiellement dans le Public, selon le mot de mon professeur Mamoussé Diagne, lui donnant ainsi de nouvelles et singulières responsabilités, je voudrais retenir, non pas seulement l'infatigable et prodigieux travailleur intellectuel, mais aussi et surtout l'homme de l'indignation irritée, lucide et continue.

Le Doyen Amadou Aly Dieng a mérité du Savoir et de l'Universalité. Qu'il en soit remercié à mon nom propre et au nom de tous les intellectuels et universitaires de ce pays.

Ads by Google

Copyright © 2007 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.