Le Potentiel (Kinshasa)

20 Février 2007

Congo-Brazzaville: Sortie officielle du Mouvement pour la démocratie et le progrès

Kinshasa — La salle polyvalente de l'hôtel de ville de Brazzaville, habituellement utilisée pour les cérémonies de mariages des membres de la petite bourgeoisie locale, a connu le dimanche 18 février 2007 une ambiance peu ordinaire où le groupes de musique traditionnelle et un fourmillement qui caractérise les grands événements.

En effet, ce jour-là, le Mouvement pour la démocratie et le progrès (MDP), le dernier - né des formations politiques congolaises de l'autre rive, signait sa sortie officielle. Il faut dire que depuis la tenue des élections législatives fixées au mois de juin de cette année, une effervescence a gagné le microcosme politique congolais où il ne se passe plus une semaine sans que des mouvements associatifs de la société civile opèrent leur mutation en partis politiques. C'est le cas justement de la Convention nationale pour la défense des idées du président Sassou Nguesso que présidait Jean-Claude Ibovi qui s'est mué en parti politique depuis le 5 janvier 2007.

La création de ce parti répond à l'invitation du chef de l'Etat, adressée à la classe politique pour une refondation de toute la classe politique en passant par des remises en cause courageuses des partis politiques dont les soubassements à caractère essentiellement tribal ont largement contribué à exacerber les divisions, lesquelles ont entraîné la guerre fratricide dont les stigmates sont encore visibles à Brazzaville et dans tout le pays.

C'est pourquoi, bien que n'ayant qu'un mois d'existence, le MDP n'a pas tardé à fédérer autour de son projet de société les filles et les fils du Congo de toutes les sensibilités ethno-tribales.

M. Jean-Claude Ibovi définit le MDP comme un parti social-démocrate, un courant politique de gauche réformiste et non marxiste. En outre, la Social- démocratie est, de manière indissociable, une culture politique qui part du pluralisme social et défend la modération, le compromis politique et des structures d'organisation pour la négociation et la concertation. Le MDP revendique son appartenance à la majorité présidentielle.

Vu la mobilisation réussie de dimanche dernier par M. Jean-Claude Ibovi et son mouvement, nous pouvons, à bon droit, dire que le président Sassou Nguesso dispose là d'un cheval sur lequel il peut miser pour remporter les prochaines législatives. En effet, J.C Ibovi est un fonctionnaire municipal dans toute la force du terme au point d'être maire du 5ème Arrondissement de Ouenze aujourd'hui. Il a eu à toucher du doigt les problèmes sociaux des citoyens de la ville comme Directeur des Pompes funèbres municipales pendant cinq ans. Enfin, il a été directeur de l'administration générale de la ville. Souhaitons longue vie au MDP et plein succès à son président.

Ads by Google

Copyright © 2007 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.