Altervision (Abidjan)

20 Avril 2007

Niger: Nouveau Statut Général de la Fonction Publique et fixation de l'âge de la retraite à 60 ans

Abidjan — Le Gouvernement nigérien vient d'adopter un nouveau Statut de la Fonction publique, qui, selon lui, est « mieux adapté » au contexte moderne de gestion des emplois et des Agents de l'Etat.

Le nouveau Statut détermine le champ d'application des dispositions, relatives aux emplois et aux Agents publics ; il fixe le régime juridique commun à l'ensemble des emplois et des Agents, en leur garantissant une carrière motivante.

Le système actuel d'évaluation du fonctionnaire, jugé subjectif et peu stimulant par le Gouvernement, est remplacé par la mise en place d'une évaluation, basée sur la réalisation de missions et/ou d'objectifs, fixés à l'avance et réalisés sous forme de cahiers de charge.

Des récompenses aux Agents très méritants sont prévues ; ils se traduiront par la bonification d'un ou de deux échelons, selon le cas ; en outre, en sus des distinctions honorifiques déjà existantes, il est prévu des récompenses sous la forme de rétributions en espèces.

Par ailleurs, la procédure disciplinaire actuelle, jugée « trop lourde parce que centralisée », au niveau du Ministère de la Fonction Publique, a été désormais déconcentrée d'une plus grande responsabilité, afin de doter les Administrations et autres Institutions publiques.

Dans le nouveau statut, l'âge de la retraite est fixé à 60 ans, sans considération de nombre d'années de service.

Ads by Google

Copyright © 2007 Altervision. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.