Les Echos (Bamako)

Mali: Koulikoro - Un même baccalauréat, deux résultats

Une semaine après la proclamation des résultats du baccalauréat malien de la session de juin 2007, de nouveaux résultats ont été affichés mercredi dernier pour les séries SB de la région de Koulikoro. Ces résultats ont grossi le rang des redoublants. En fait, cette nouvelle proclamation serait le résultat d'une erreur survenue lors de la saisie de la liste définitive au niveau du service informatique.

Après la levée de la rétention des notes par les syndicats d'enseignement secondaire, qui avaient refusé de donner les évaluations, le département de l'Education nationale a demandé à tous les pôles de correction des académies de lui envoyer les noms des admis au baccalauréat. La région de Koulikoro n'était pas prête pour toutes les séries. Dans la « précipitation », les autorités scolaires de cette région ont envoyé la liste des admis et des non admis. Les résultats sont proclamés le 26 juillet.

Quelques jours après, il a été décelé que les résultats de la série SB dans toute la région comportaient des erreurs. Le constat c'est que la colonne portant mention de certains admis étaient vides. Après vérification de la liste envoyée au ministère, le tri a permis de lister les vrais passants. C'est ainsi qu'une note de service n°541-AE Koulikoro est tombée. Elle stipule que : « ... Tout candidat admis par erreur relevée par la suite dans les 2 mois perd immédiatement le bénéficie de son succès et est tenu de restituer aux autorités les documents relatifs aux éléments du succès ». La même décision poursuit : « Les candidats SB dont les noms suivent proclamés admis par erreur dans le pôle de correction de Koulikoro sont déclarés non admis... »

Un 2e tour comme aux élections

Par cette deuxième proclamation des résultats du bac, ce sont de nombreux admis qui deviennent des doublants. La joie a été de courte durée chez bon nombreux d'« admis », qui se voyaient franchir la porte de l'Université. A titre d'exemple au lycée Mademba Sy à Kalabancoro, la série SB avait fait 100 % avec 8 admis. Avec le nouveau résultat, ce sont seulement 2 élèves qui sont déclarés admis. Ainsi, ce n'est plus 46,36 % d'admis sur le plan national comme précédemment affirmé par le ministère de l'Education nationale, ce n'est plus également 40,86 % qui passent pour la série SB sciences biologiques, mais un peu moins.

Bon nombre de parents veulent réellement savoir ce qui a pu se passer pour que les autorités prennent de si graves décisions. « Cette situation ne devrait jamais arriver. Comme ça a été le cas, les responsables de cette situation doivent être sanctionnés avec la dernière rigueur », proteste vigoureusement un parent d'élève qui avait même commencé à chercher une bourse d'études pour sa fille initialement déclarée admise.

C'est la deuxième fois que des résultats du bac connaissent un 2e tour. Cet acte prouve à suffisance le manque de vigilance de certaines personnes chargées d'un examen important. Cette 2e proclamation va certainement porter un nouveau coup dur à l'école malienne qui n'a déjà pas bonne presse. Malheureusement, personne ne trinquera.

Ads by Google

Copyright © 2007 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.