Notre Voie (Abidjan)

Cote d'Ivoire: Après la résistance et la défense de la République - Les femmes patriotes mettent le cap sur la réélection du président Gbagbo

Elles ont battu le pavé pour, disent-elles, sauver la République de Côte d'Ivoire des griffes des impérialistes et autres envahisseurs. Maintenant que le pays est sur la piste de la paix et que tous les leaders politiques ont le regard tourné vers les élections, les femmes patriotes s'organisent pour la victoire du président Laurent Gbagbo dès le 1er tour.

L'information a été donnée au cours d'une conférence de presse mercredi au siège des femmes patriotes aux Deux-Plateaux par Mme Geneviève Bro Grébé, présidente de la Coordination des femmes patriotes de Côte d'Ivoire. Elle a indiqué qu'après la présidentielle, les femmes patriotes seront présentes sur le front des élections locales avec des candidates aux législatives, aux municipales et aux conseils généraux. Pour Mme Bro Grébé, les femmes iront jusqu'au bout pour donner la majorité qu'il faut au président Gbagbo afin de l'aider à gouverner dans la sérénité.

A la question de savoir comment les femmes patriotes s'y prendront pour ne pas disputer le terrain avec les candidates patriotes issues des partis politiques, la conférencière a rassuré que tout se fera de façon l'intelligente pour garder la cohésion au sein du groupe. "Nous allons nous entendre pour nous appuyer sur les femmes patriotes qui ont la chance de gagner", a-t-elle expliqué pour dire que les patriotes de la société civile et celles des partis politiques ne s'affronteront pas.

Au dire de Mme Bro Grébé, des séminaires seront organisés pour préparer les femmes patriotes à maîtriser le processus électoral.

Interrogée sur la récente sortie du ministre français Bernard Kouchner qui envisageait un report des élections en Côte d'Ivoire, la présidente de la Coordination des femmes patriotes a répliqué que la France doit arrêter de se considérer comme propriétaire de la Côte d'Ivoire. "Plus question que la Côte-d'Ivoire soit un béni-oui-oui ou un pays complexé devant la France. Nous sommes conscients que ce sont les Africains eux-mêmes qui vont construire leur continent", a martelé Mme Bro Grébé.

A la question de savoir pourquoi les femmes patriotes restent de marbre devant la cherté de la vie qui désemplit le panier de la ménagère, elle a fait savoir que ses camarades et elles ne peuvent embrasser toutes les luttes en même temps. Sans toutefois oublier de signaler que la cherté de la vie n'est pas à imputer au président Gbagbo seul. Parce que, pour elle, la Côte d'Ivoire est gouvernée par toutes les formations politiques. Elles sont, selon elle, toutes comptables de ce qui arrive aux Ivoiriens.

Ads by Google

Copyright © 2008 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.