Sud Quotidien (Dakar)

14 Juillet 2008

Sénégal: Madior Diouf reelu a la tete du Rnd - Consensus ou confusion ?

Le professeur Madior Diouf reste à la tête du Rassemblement national démocratique (Rnd). Il a été reconduit par le Comité directeur dudit parti à la suite d'un consensus difficilement acquis.

La réunion du Comité directeur du Rnd d'hier, dimanche 13 juillet pour achever les travaux du congrès des 14 et 16 juin dernier à Thiès a été par moments très houleuse. Consensus ou confusion.

Madior Diouf a réussi à conserver son poste de Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (Rnd). Il a été reconduit à la tête dudit parti après d'âpres discussions qui ont duré plus de huit tours d'horloge. Cela s'est fait à la suite d'un consensus « bricolé » difficilement acquis. Les 125 délégués élus par le congrès étaient divisés par l'idée de passer au vote ou de simplement de privilégier le consensus. Ce qui a prolongé le suspens et maintenu une sorte de tension dans la salle ou deux camps s'affrontaient. Celui qui est favorable au secrétaire général sortant et l'autre qui soutient le candidat déclaré, Diallo Diop.

L'intensité des voix des différents orateurs n'a cessé d'osciller. Tantôt elle gagne quelques octaves de plus au point de donner l'impression d'une foire d'empoigne, tantôt, elle est apaisée et régne un climat pacifique. Certains ont tenu au vote pour départager les deux candidats alors que d'autres, en tout cas ceux qui sont du bord de Madior Diouf, se sont battus pour le consensus.

« Comme on a tout commencé par le consensus, il fallait continuer sur cette lancée », a déclaré le professeur Madior Diouf qui s'est succédé à lui-même. Le leader du Rnd a révélé qu'il y a eu un consensus sur le fait qu'il ne fallait pas voter afin d'éviter des frustrations et travailler, par ailleurs, à la redynamisation de leur parti. « Nous avons un délai de deux ans pour organiser désormais régulièrement le congrès ».

Le chef de file du parti de Cheikh Anta Diop a indiqué que « le secrétariat actuel va continuer les discussions sur les conclusions consensuelles ».Et d'ajouter : « le secrétariat politique qui a été maintenu est partie intégrante du bureau politique qui devra être complété ».

Madior Diouf a, en outre, fait savoir que son challenger, Diallo Diop ne s'était jamais déclaré formellement candidat. Il a, à cet effet, tenu à signaler qu'il n'y a pas eu de tiraillements sur le fait qu'il fallait passer au vote.

Les travaux du Comité directeur qui ont couronné le 3e congrès du Rnd a permis la mise en place de structures comme le comité directeur, le bureau politique et le secrétariat exécutif. « Il a été l'occasion de vérifier les mandats et de discuter les contestations », a affirmé Madior Diouf. La direction du Rnd est constituée par 125 membres issus des fédérations en plus des secrétaires généraux des unions régionales.

Ads by Google

Copyright © 2008 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.