Le Soleil (Dakar)

Sénégal: De bons résultats au Cfee, mauvais au Bfem

analyse

Le ministre de l'Education, de l'Enseignement élémentaire et moyen, Kalidou Diallo, a donné, hier, au cours de son point de presse, les résultats au Certificat de fin d'études élémentaires (Cfee) et au Brevet de fin d'études moyennes (Bfem) de quelques localités. Saint-Louis a enregistré un taux de réussite de 70,67 % au Cfee et 24,27 % au Bfem ; Louga respectivement 56,83 % et 29,75% ; Fatick 71,29 % et 25,78 ; Matam 83,77 % et 43,89 % ; Ziguinchor 79,62 % et 60 %.

Commentant les résultats, le ministre s'est félicité du nombre d'admis au Cfee, malgré les perturbations qu'a connues le cycle élémentaire. Il a déclaré que ces chiffres confortent le chef de l'Etat dans son choix d'investir dans l'éducation.

En revanche, pour le Bfem, il a jugé les résultats faibles, avec une moyenne provisoire de moins de 30 %. « Ces résultats ne sont pas encourageants », a dit le ministre, à l'exception des collèges d'enseignement moyen de Suel et de Coubalang dans la région de Ziguinchor qui ont eu cent pour cent (100 %) de réussite.

Des résultats qui s'expliquent, selon Kalidou Diallo, par l'absence de grèves dans ces écoles. « Ces établissements n'ont connu ni turbulence, ni grève », s'est-il félicité.

Ces résultats, a poursuivi le ministre, sont aussi à mettre à l'actif du Programme d'éducation à la paix et à la citoyenneté en cours dans cette partie du pays où la moyenne des résultats au Bfem est à plus de 60 %.

Ads by Google

Copyright © 2008 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.