Fraternité Matin (Abidjan)

Cote d'Ivoire: Scolarisation de la jeune fille : Des propositions pour améliorer le taux

Abidjan — La scolarisation de la jeune fille était au centre d'une conférence de presse animée vendredi dernier, à Cocody, par un écrivain, Clémentine Djoman.

Il s'est agi pour elle, de lancer un appel aux organisations socio-professionnelles (gouvernants, Ong etc. en faveur de la scolarisation de la jeune fille. A travers sa nouvelle Mouni veut aller à l'école, elle veut sensibiliser les uns et les autres à oeuvrer pour améliorer le faible taux de scolarisation de la gent féminine.

C'est pourquoi, Clémentine Djoman encourage la gratuité de l'école dans le primaire, la libéralisation de la tenue scolaire, la construction de cantines scolaires dans les écoles afin de permettre aux écoliers de bien manger sans trop dépenser. La construction d'internats ou de foyers d'accueil des élèves dans la perspective d'éviter la délinquance juvénile (alcoolisme, drogue, viol, violence etc.

Selon l'écrivain, cette bataille vaut la peine d'être menée. Car une fillette scolarisée dès son jeune âge sait apprécier l'utilité de l'école ou les cours d'alphabétisation dans la vie d'une personne. Plus la femme sera instruite, plus des postes de responsabilité lui seront confiés, a-t-elle ajouté. S'agissant du contenu de l'ouvrage de Clémentine Djoman, c'est l'histoire de Mouni, personnage principal du récit.

Une fillette qui rêve d'aller à l'école dans un village sans classe. Pour échapper à un mariage précoce. Elle est motivée par sa mère. Son exemple fait tache d'huile dans le village. Au final, nombre d'enfants se décident à parcourir des kilomètres à pied pour fréquenter l'école du village voisin.

Signalons que l'écrivain qui est à sa première publication traite des thèmes relatifs à l'enfance et de l'adolescence Elle a des manuscrits sur la crise socio-politique et les enfants soldats.

Ads by Google

Copyright © 2008 Fraternité Matin. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.