Cameroun: Assurances - L'Iia produit ses cadres

Une cinquantaine d'étudiants viennent d'achever une formation de deux ans.

48 étudiants venant d'une dizaine de pays africains ont reçu 15 novembre dernier à Yaoundé leurs diplômes de fin de formation en assurances. Ce, en présence du ministre de l'Emploi, et de la formation professionnelle, Zacharie Pérévet, de Protais Ayangma, président de la Fédération des sociétés d'assurances de droit national africains (Fanaf), ainsi que d'autres hauts responsables des assurances africaines. Ces étudiants représentent la 18è promotion du cycle III du diplôme d'études supérieures spécialisées en assurance (Dess-A) et la huitième promotion du cycle II de maîtrise en sciences et techniques d'assurance (Mst-A).

Ils ont suivi leur formation et leur perfectionnement, pendant deux ans. Pour le premier niveau, cette formation s'est déroulée dans les différents centres professionnels de formation à l'assurance (Cpfa) installés dans les Etats membres de la Conférence interafricaine des marchés des assurances (Cima). La formation et le perfectionnement pour le niveau supérieur se sont déroulés au siège de l'Institut international des assurances (Iia), basé à Yaoundé. D'ailleurs, le Cameroun s'en tire avec le plus grand nombre de lauréats (8) dont six en Mst-A et deux en Dess-A.

" Pour répondre aux besoins des marchés africains d'assurance, l'Iia offre un large éventail de programmes permettant la formation et le perfectionnement des cadres et agents pour tous les paliers de la hiérarchie et pour tous les postes ", informe le directeur général de l'institut, Roger Jean-Raoul Dossou-Yovo.

Les enseignements concernent les formations des techniciens d'assurance, des cadres de maîtrise en sciences et techniques d'assurance, des cadres supérieurs d'assurance et des cadres supérieurs spécialisés d'assurance à l'intention des ressortissants des pays tels que le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, les Comores, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Fait majeur lors de la sortie des étudiants de l'Iia : le taux de réussite est de 90,48% en cycle de Mst-A et 93,55% en cycle de Dess-A. Soit 19 admis sur les 21 possibles en Mst-A et 29 admis sur les 31 possibles en Dess-A. Une femme, Emmanuelle Mégah Akoha a été consacrée major en Dess-A. Et, le major au dernier concours de recrutement de commissaire-contrôleur de la Cima, Moïse Sawadogo Pegwendé, a été lauréat du Dess-A.

Mais, " le véritable parchemin leur sera délivré sur le terrain, dans nos entreprises ou administrations, où ils devront faire preuve de la qualité de la formation qui leur a été dispensé à l'Iia ", a relevé le directeur général de l'Iia, Roger Jean-Raoul Dossou-Yovo.

L'Iia est une institution de formation de l'espace Cima, créé à Yamoussoukro en Côte-d'Ivoire en 1972. Parmi ses projets, l'Iia comte passer au système Lmd (Licence-Master-Doctorat) et assurer une formation à distance à travers le "e-learning", c'est-à-dire l'enseignement à distance.

Ads by Google

Copyright © 2008 Le Quotidien Mutations. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.