Notre Voie (Abidjan)

14 Janvier 2009

Cote d'Ivoire: 20 ans de la communauté catholique Mère du Divin amour - Le développement des peuples comme priorité

La communauté catholique Mère du divin amour veut mettre en avant les oeuvres de développement en vue de sortir l'Africain en général et l'Ivoirien en particulier de la misère et faire de lui un modèle au plan spirituel et social. Le modérateur général de la communauté, le Frère Jean Emmanuel Clément Akobé a évoqué récemment cette préoccupation, au siège de ladite communauté, à la Riviera-Palmeraie, à Cocody, lors de la conférence de lancement des 20 ans d'existence de sa structure.

"Depuis bientôt 3 ans, la communauté découvre une grâce que Dieu lui avait faite, mais qui était dans l'oubli. Il s'agit du développement. Aujourd'hui, nous découvrons que la grâce de notre communauté se résume en une trilogie : contemplation-évangélisation-développemnt. Nous sommes en train de mettre sur pied une structure appelée les Missionnaires du développement, avec une stratégie claire pour le développement des peuples et des individus

Nous disons que Jésus ne peut venir en Afrique et faire fi de la grande misère de ce continent", a-t-il déclaré. Et de poursuivre : "Nous voulons dire à l'Afrique qu'elle n'est pas maudite. Elle peut s'en sortir en s'appuyant sur Dieu et le travail. Notre peuple a une mentalité "fataliste". Il accepte facilement sa condition misérable comme un sort dont on ne peut plus se défaire".

La communauté du Divin amour, selon le Frère Clément Akobé porte une vision qui est de voir se lever une génération nouvelle de chrétiens expérimentant la puissance de l'Esprit Saint, aimant l'Eglise et les hommes de ce monde en vue de l'avènement d'une civilisation nouvelle, d'un nouveau type de chrétien, d'un nouveau type d'homme tout court.

"Pour cela, nous avons par la grâce de Dieu développé des apostolats dans tous les secteurs et pour tous les milieux sociaux", précise-t-il. Il recommande à ses 400 membres et 3000 cooptés de prendre au sérieux leur baptême et étendre le règne de Dieu dans la société humaine par le travail.

"Nous avons par l'Evangile de Jésus Christ vu beaucoup de changements dans les vies. Nous avons pu, par Dieu, susciter un apostolat qui rassemble les décideurs politiques et économiques", a-t-il révélé. A l'en croire 60% des femmes qui fréquentent la communauté ont des difficultés au foyer et les jeunes filles, des problèmes de sentiments et 20% des problèmes d'emploi ainsi que les faits de sorcellerie.

Le modérateur général du Divin amour n'a pas manqué de dire que sa communauté oeuvre en discrétion pour que les Ivoiriens s'entendent par rapport à la crise du pays. Il a ajouté qu'elle travaille d'arrache- pied sur la prévention des crises depuis 9 ans. "L'une des grandes faiblesses de l'Afrique, c'est le manque de politique de prévention", a-t-il déploré.

L'administrateur général de la communauté, le Frère Germain Adou, a, lui, donné le programme des 20 ans d'anniversaire. Il s'agit de la messe de clôture du 31 janvier 2009 sur le site de la communauté avec 3500 invités attendus, des journées portes ouvertes du 28 au 30 janvier prochain, du dîner gala au Golf Hôtel à Cocody avec 800 invités.

Ads by Google

Copyright © 2009 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.