Le Nouveau Réveil (Abidjan)

22 Janvier 2009

Cote d'Ivoire: Koné Koro Issa (attaquant des Eléphanteaux juniors) - "Nous ne décevrons plus dans cette Can"

interview

Après le recul, comment expliquez-vous votre courte défaite contre les Sud-africains lundi dernier à l'occasion de la première journée de la CAN juniors?

Je pense que mes coéquipiers et moi n'avons pas bien entamé la partie. Nous étions stressés pendant les quinze premières minutes. Après, nous sommes rentrés dans le match. Malheureusement, nous n'avons pas été efficaces devant les buts. En gros, le jeu était moyen.

Vous parlez de stress et pourtant la quasi-totalité des joueurs de cette équipe ivoirienne joue en première division en Côte-d'Ivoire. C'est quand même un peu bizarre non?

Vous avez peut-être raison. Mais, il ne faut pas oublier qu'un championnat local est différent d'une coupe d'Afrique des nations. Ici, c'est un championnat court. Tout va donc vite.

Du statut de titulaire, vous êtes passé à celui de remplaçant lors de ce match contre l'Afrique du Sud. Le coach vous a donné une explication?

C'est vrai que je suis titulaire depuis que je suis dans cette équipe. Puisque nous avons l'habitude de jouer en 4-4-2 ou en 4-5-1. Mais, cette fois-ci, les encadreurs ont décidé que je sois remplaçant. Je ne m'y attendais pas. Mais, je respecte cette décision. L'équipe regorge de bons joueurs. Chacun de nous joue sa partition quand l'entraîneur lui fait confiance. Je suis rentré après. J'ai joué ma partition. Malheureusement, ça n'a pas marché. C'est ça la loi du sport. Nous pensons maintenant au match suivant.

Il faut absolument gagner l'Egypte ce jeudi....

C'est incontournable. Nous devons prendre les trois points de ce match. Nous n'avons plus droit à l'erreur. Nous sommes obligés de jouer avec toutes nos forces. Nous nous battrons pour arracher la victoire. Nous ne méritons pas de tomber au premier tour de cette CAN. Je crois en cette équipe. Nous ne décevrons plus. Que les Ivoiriens prient pour nous!

Parlons un peu de votre carrière personnelle en Allemagne, précisément à Herta Berlin votre club. Comment vous sentez-vous là-bas?

Je m'y sens très bien. Je n'ai pas de problème avec mes dirigeants. La preuve, ils sont venus me soutenir ici à Kigali. Parce que ça fait quand même un mois que je suis en équipe nationale. Ils ont donc décidé de venir me voir pendant mes prestations ici.

Quel est votre statut dans cette équipe de première division allemande?

Pour l'heure, je m'entraîne avec l'équipe première avec laquelle j'ai joué trois matches. Mais, la plupart du temps, je joue avec l'équipe réserve. J'ai joué tous les matches avec elle. Après la CAN, je me battrai plus pour rester définitivement avec l'équipe première.

Un transfert en vue au prochain mercato?

J'en discute beaucoup avec mon manager qui est actuellement à Kigali. De toutes les façons, je suis encore sous contrat avec mon club. Mais, pour le moment, je me concentre sur la CAN. Le reste viendra après.

Ads by Google

Copyright © 2009 Le Nouveau Réveil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.