8 Avril 2009

Sénégal: Seneweb.com, Xibar.net et Galsentv.com poursuivis pour "concurrence déloyale et violation du droit d'auteur"

- Le site d'information en ligne Pressafrik.com a assigné à comparaître seneweb.com, xibar.net et galsentv.com pour "concurrence déloyale et violation du droit d'auteur", lors d'une audience prévue jeudi à partir de 9 heures au tribunal régional hors classe de Dakar.

"Depuis décembre 2008, ces trois portails précités pillent sans cesse Pressafrik.com en reprenant ses productions sans permission ni autorisation. Dans le contexte actuel, ils le font de la pire manière et de la manière la plus dangereuse pour la survie des organes d'informations en ligne", explique le directeur de publication, Ibrahima Lissa Faye, dans un communiqué transmis à l'APS.

"En effet, ils se contentent simplement de mettre la source et rarement le nom de l'auteur de l'article alors qu'en ce 21-ème siècle la réglementation en la matière a évolué et va plus loin", selon M. Faye.

"A côté de ces pilleurs, il y a, aussi des fossoyeurs de la presse électronique qui paraphrasent, retravaillent son contenu sans citer la source", a-t-il indiqué.

"Les portails et les sites d'information doivent mettre, à la reprise d'un texte ou d'une information, un lien hypertexte qui renvoie directement à la source. Mieux encore pour qu'aucune partie ne soit lésée, les portails mettent maintenant le logo de ces journaux sous forme de lien cliquable", a expliqué Ibrahima Faye.

Le directeur de publication de Pressafrik.com soutient que "ce procès contre Seneweb, Xibar et Galsentv n'est nullement une volonté de museler les portails d'informations", précisant que la cohabitation entre ces journaux "online" est bien possible.

Selon lui, "les journaux aussi bien traditionnels qu'en ligne et les portails peuvent cohabiter et cohabitent depuis l'existence de l'Internet".

En outre, il estime que "cette assignation en responsabilité qui va permettre au Sénégal de disposer d'une jurisprudence dans ce domaine", relevant que Pressafrik.com "espère bien que les autorités et les acteurs de la presse vont saisir la balle au rebond en planchant sur l'organisation de ce secteur encore à ses balbutiements et qui pourrait sous peu exploser".

Ads by Google

Copyright © 2009 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.