Wal Fadjri (Dakar)

9 Avril 2009

Sénégal: Exclusion de Decroix d'And Jëf - Le ministre de l'intérieur désavoue Landing

Saisi par lettre lui demandant de prendre acte de l'exclusion de Mamadu Diop Dexcroix des rangs d'Aj/Pads, le ministre de l'Intérieur aurait tout bonnement répondu à Landing Savané que cette décision était illégale. Qu'à cela ne tienne, le patron des 'follistes' n'entend pas reculer. Et hier, il a refusé de tenir la réunion du secrétariat permanent parce que Decroix était dans la salle.

Le dialogue de sourds entre Landing Savané et Mamadou Diop Decroix est loin de s'estomper. Le secrétaire général d'Aj/Pads refusant toujours de revenir sur sa décision d'exclure son adjoint des rangs d'Aj/Pads malgré les nombreux rejets qu'a enregistrés cette tentative d'exclusion. Et hier encore, Landing Savané a refusé de s'asseoir avec Mamadou Diop Decroix. En effet, le patron des 'follistes' avait convoqué la réunion du secrétariat permanent (Sp) à la permanence du parti, mais sans tenir son adjoint au courant. Informés de la réunion, Mamadou Diop Decroix et ses camarades membres du Sp se sont présentés à la permanence à l'heure de la réunion. Contrairement à la dernière fois, ils ont été admis à entrer. Seulement, cela ne changera rien dans la donne.

Puisque dès qu'il a noté la présence de l'exclu, Landing Savané lèvera aussitôt la séance. Il sera suivi par quelques membres du secrétariat permanent. Huit au total, tandis que Mamadou Diop Decroix et ses amis (dix au total) choisissent de rester et de tenir la réunion. 'C'est tout à fait normal car nous avons la majorité avec nous et nous avons tenu normalement la réunion qui a tourné autour de l'évaluation des élections locales et la préparation du congrès', explique Mamadou Diop Decroix qui faisait face à la presse après la réunion du secrétariat permanent qui a vu la participation de plusieurs hauts responsables d'Aj/Pads à l'exception de Landing Savané et son camp.

Mais le bras de fer entre Landing Savané et son adjoint a connu une évolution. Car, à en croire Mamadou Diop Decroix, le secrétaire général d'Aj/Pads avait adressé une lettre au ministre de l'intérieur, lui demandant de 'prendre acte de l'exclusion de Mamadou Diop Decroix des rangs du parti'. Le ministre de l'Intérieur, selon toujours le secrétaire adjoint d'Aj/Pads, aurait répondu à Landing Savané, lui signifiant que la décision était illégale au vu des statuts et règlements. Et pour en avoir le coeur net, Mamadou Diop Decroix a interpellé Landing Savané hier avant qu'il ne quitte la salle. 'Nous l'avons interpellé sur cette réponse du ministre de l'intérieur. Mais pour toute réponse, Landing Savané nous a dit que le ministre de l'Intérieur n'était pas membre de notre parti et qu'il n'avait pas à prendre des décisions', explique le secrétaire adjoint d'Aj/Pads qui considère cette réponse de son patron comme une manière de 'contester une décision de l'autorité administrative'.

Comme à son habitude, Mamadou Diop Decroix qui estime que la vérité est de son côté, a encore appelé Landing Savané à la raison pour sauvegarder l'unité du parti. 'Nous sommes pour l'unité et l'intégrité du parti. Et je ne cesserai de le rappeler : Landing Savané est le secrétaire général et Mamadou Diop Decroix est le secrétaire général adjoint. Nous devons tous travailler à préserver l'intégrité de ce parti. Ce parti est un patrimoine de ce pays que personne n'a le droit de vendanger. C'est pourquoi nous nous battons'. Mamadou Diop Decroix indique au passage que 'nous menons un combat démocratique majeur. On ne peut pas considérer les militants comme du bétail électoral en renvoyant untel ou un tel autre quand on veut parce qu'on est tout simplement le chef. Ce n'est pas acceptable'.

Le secrétaire général adjoint d'Aj/Pads qui rejette son exclusion, et soutenu en cela par presque toutes les fédérations, se dit également ouvert au dialogue et à la médiation pour sauver le parti. Car il se dit convaincu que cette situation 'difficile' ne peut plus continuer. 'Il arrivera un moment où nous prendrons nos responsabilités. Mais pas en quittant le parti. Ce serait de l'infanticide car nous représentons l'âme de ce parti', martèle Mamadou Diop Decroix.

Ads by Google

Copyright © 2009 Wal Fadjri. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.