Aminata.com (Conakry)

2 Juin 2009

Guinée: Pita/Timbi Madina - Lancement officiel de la campagne agricole 2009-2010

Timbi Madina, sous-préfecture de pita, siège de la Fédération des Paysans du Fouta abrita le lancement officiel de la campagne agricole 2009-2010.

Cette manifestation fut présidée par une importante délégation du gouvernement et du CNDD conduite par le premier ministre Kabiné KOMARA et comprenant Abdourahmane Sano, Ministre de l'agriculture et de l'élevage, Colonel Siba Nolamou, ministre de la justice, garde des seaux, Mahmoud Thiam, ministre des mines et de l'énergie, Dr Leonie Koulibaly, Ministre du Tourisme, de l'hôtellerie et de l'artisanat, Dr Frédéric Kolié, Ministre de l'administration du territoire et des affaires politiques, Raymond Oulette, Ministre de la pêche et de l'aquaculture, Joseph Kandouno, Ministre des audits, de la transparence et de la bonne gouvernance, Colonel Mamadou Aliou SOW, membre du CNDD, coordinateur des commissions du secrétariat permanent du CNND, président de la commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre, Elhadj Noba Camara, vice président de la chambre nationale d'agriculture, Mme Baranga représentante du système des nations unies, les représentants de la FAO , de l'AFD, de la BID , du PNUD, les autorités régionales, préfectorales, communales et communautaires du Fouta Djallon, tous les Directeurs Nationaux et Généraux du département de l'agriculture et de l'élevage, toutes les chambres régionales de l'agriculture.

Après Labé, où il arriva par avion, le premier ministre fut reçu à Timbi Madina à 11h45 par une foule nombreuse. Tout d'abord, il se dirigea dans la salle de conférence de la fédération des paysans du Fouta où il procéda à la clôture des travaux du forum régional de jeunesse agricole du Fouta Djallon. Ensuite, il visita le périmètre aménagé de 29 ha . Puis, il se rendit à la forêt de féto, lieu choisi pour le lancement officiel de la campagne agricole 2009-2010. Une puissante mobilisation y était, avec une animation indescriptible. Il est à rappeler que cette foret de 3 ha fut aménagée par Mamadou Oury BAH "Youl" ancien Directeur National des Eaux et Forets, décédé le 28 octobre 1993, en même temps que son chauffeur, sur la contournante de Kindia, après que son véhicule eut percuté un camion en panne.

Des poèmes furent présentés par deux jeunes, garçon et fille, de l'association de la jeunesse initiative de labé. Ce fut un véritable mariage entre l'agriculture et la culture. La délégation fut impressionnée par la qualité de la prestation et le fond.

Après la présentation de la délégation gouvernementale, le président du CNOPG, organisme qui chapeauta cette grande manifestation, le vice président de la chambre nationale d'agriculture, le Gouverneur de Mamou, Mme Baranga représentante du système des nations unies, les représentants de la FAO , de l'AFD, le ministre de l'agriculture, tour à tour, remercièrent et félicitèrent les organisateurs et les populations de Timbi Madina pour l'accueil. Ils ne manquèrent pas de faire l'éloge de la grande fédération des paysans du Fouta pour les résultats obtenus.

Enfin, le premier ministre dans son message, au nom du président du CNND, remercia et encouragea les populations. Il les rassura du soutien de son gouvernement. Il lança officiellement la campagne agricole 2009-2010. C'est la troisième fois qu'une telle cérémonie fut organisée. Mankounta 2007 en basse guinée, Kabeka 2008 en région forestière et Timbi Madina 2009 au Fouta.

Timbi Madina, avec ses 54,000 âmes, fut choisie à cause des performances de la fédération des paysans du Fouta Djallon dont le siège s'y trouve, et du fait que c'est la capitale sous-régionale de la pomme de terre. Elle est une sous-préfecture de Pita. Selon nos sources, la fédération des paysans du Fouta Djallon a 2,000 adhérents dont 70% de femmes. Elle a une production de 16,000 T de pomme de terre, 3,000 T d'oignons et des centaines de tonnes de tomates. Elle a construit 21 magasins et aménagé 116 ha . Elle gère 20,000 adhérents et 500 groupements répartis dans les régions administratives. Son siège est un impressionnant bâtiment équipé d'une antenne parabolique permettant de suivre les informations à travers le monde. Cette puissante fédération est dirigée par le dynamique et persévérant Moussa Para DIALLO.

Le conseil National des Organisations paysannes de Guinée "C.N.O.P.G." compte 12 fédérations, 38 unions et 18,000 groupements et 480,000 membres répartis dans les 4 régions naturelles. Chaque membre exploiterait une superficie de 2,5 ha . Les 12 fédérations sont réparties comme suit : 3 en guinée forestière (palmier à huile, café), 5 en haute guinée (coton, mangues, riz, culture maraîchère), 4 en moyenne guinée (café, arboriculture, pomme de terre, culture maraîchère), 1 en basse guinée (riz).

Espérons que le gouvernement appuiera maintenant l'agriculture. Cette agriculture qui est laissée pour compte. Il n'est un secret pour personne, notre développement est tributaire des efforts et du sérieux que les décideurs mettront dans l'agriculture. L'industrie minière ne pourra qu'accompagner l'agriculture. L'organisation et le financement des activités agricoles, la création de la banque agricole, la mise en Å"uvre du code foncier, l'accès facile au crédit à faible taux, l'encadrement technique des paysans, l'encouragement des jeunes à aller vers la terre, la réduction de l'exode rural par la création d'actions incitatives, l'utilisation des techniques modernes, les aménagements hydro agricoles, l'accessibilité des intrants, le désenclavement des zones de production, l'arrêt des feux de brousse, la construction des unités de transformation agro alimentaires. Bref une politique agricole cohérente et efficace.

Ads by Google

Copyright © 2009 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.