Sénégal: Tambacounda - Des producteurs d'arachide expriment leur désolation après avoir semé de mauvaises graines

Tambacounda — Les producteurs d'arachides des localités de Sinthiou-Malème, Koussanar, Paoss Coto et Kouthia Gaïdy (Tambacounda) ont exprimé samedi leur désolation face à la mauvaise qualité de leurs semences mises en terre dont aucune graine n'a poussé.

Au moins, 75 tonnes de graines de mauvaise qualité ont été livrées dans ces localités par une société implantée à Diourbel.

Le constat a été fait par l'agent technique d'agriculture de Koussanar qui va transmettre à qui de droit, a déclaré Banda Dièye, secrétaire général du Cadre régional de concertation des ruraux de Tambacounda (CRCR) lors d'une visite dans les localités touchées.

A Dawady, localité située à 35 km de Koussanar, les paysans ont consacré plus de 8 millions de FCFA à l'achat de plus de 33 tonnes de graines en coque, qui ne sont pas sorties de terre. Le président du Cadre local de concertation des organisations de producteurs (CLCOP), Adama Mangane, a tout simplement réclamé un remboursement.

Comme les autres producteurs, les cultivateurs de Sinthiou-Malème ont acheté 42,9 tonnes d'arachides à la même société qu'ils ont semées sans qu'elles ne sortent de terre.

"Cette année, ça été un grand échec pour nous, car nous avons misé tout notre espoir sur ces semences-là. Mais, malheureusement, vous voyez le résultat, l'Etat n'a pas pris cela très au sérieux", s'est désolé Macky Ndiaye, un producteur.

"Si nous voyons la qualité des semences qu'on a amenées (...), vraiment, c'est tout à fait désolant", a ajouté M. Ndiaye qui dit ne pas pouvoir comprendre "que l'Etat mette beaucoup de moyens dans l'agriculture et notamment sur la GOANA, et (qu') on se retrouve avec ces semences de mauvaise qualité".

D'après lui, sur les "énormes superficies" emblavées dans la communauté rurale de Sinthiou Malème, rien n'a germé, faute de semence de qualité. "Nous pensons, nous les agriculteurs, que ceci n'est pas sérieux", a-t-il lancé.

"Maintenant, on est en train de se mobiliser, afin qu'une solution soit trouvée à notre problème", a encore indiqué Macky Ndiaye.

Parmi les producteurs ayant acquis de mauvaises semences, figurent l'imam Mouhamadou Aly Dia, représentant le Khalife général de Gounass, qui dit avoir semé 50 kilogrammes d'arachide.

Hamet Goumbala, cet autre producteur qui a dû casquer 24.000 francs CFA par hectare pour se faire labourer son champ avec un tracteur, avant de le semer, a été aussi désagréablement surpris de revoir son lopin de terre en l'état.

A la place de l'arachide, beaucoup de producteurs ont semé soit du niébé, soit du sorgho.

Ads by Google

Copyright © 2009 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.