Sud Quotidien (Dakar)

20 Novembre 2009

Sénégal: Latmingué - Installations des bureaux du syndicat des paysans - Des producteurs libéraux boudent

Les producteurs et paysans libéraux de la communauté rurale de Latmingué et l'arrondissement de Koumbal, ont pris la ferme décision de ne point figurer sur la liste des membres du syndicat des paysans installé dans leur localité. Ils ont rendu publique leur décision lors d'une récente rencontre avec la presse tenue à Kaolack.

Composés dans leur écrasante majorité d'anciens responsables de la défunte fédération départementale libérale, ces producteurs accusent leur Ministre délégué Khadim Guèye de n'avoir guère rencontré et échangé avec les véritables producteurs lors de sa dernière visite dans la localité. Ils ont fait comprendre que la tutelle s'est plutôt adressée aux présidents de conseils ruraux dont la plupart est membre de l'opposition.

Au moment de l'installation des différents bureaux de l'organisation syndicale des producteurs, ces personnes ont surtout favorisé leurs camarades de parti au grand détriment des autres. Selon leur coordonnateur Vieux Bandian Doumbya, les organisations syndicales telles qu'elles sont aujourd'hui composées, ne profiteront nullement aux producteurs, car malgré la volonté de l'Etat d'ouvrir des opportunités aux acteurs, ces organisations sont composées d'opérateurs économiques ou d'intermédiaires prenant toujours l'engagement de défendre les intérêts des paysans.

Pour l'instant, les producteurs libéraux de l'arrondissement de Koumbal entendent ne point baisser les bras.Ils préconisent de pousser le combat en mettant en place des bureaux parallèles susceptibles de pouvoir mieux défendre les intérêts des acteurs du monde rural.

Ads by Google

Copyright © 2009 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.