Notre Voie (Abidjan)

Cote d'Ivoire: Fédération ivoirienne de karaté et disciplines associées - Me Jean Marie Joseph Kouamé,nouveau juge mondial

La Fédération ivoirienne, de karaté et disciplines associées (FIKDA) s'apprête à rendre un hommage mérité à un de ses membres.

Il s'agit de Me Jean Marie Joseph Kouamé, ceinture noire 5ème dan de shotokan karaté do, président de la Commission nationale des arbitres, ex- directeur technique national, passé juge mondial depuis ce mois de novembre. Il sera honoré le jeudi 3 décembre prochain dans un hôtel de la place. Il a mérité le droit de figurer dans le cercle envié des juges mondiaux à l'issue du test mondial organisé du 3 au 9 novembre dernier à Rabat, au Maroc. Ils étaient 150 candidats à briguer cette distinction. Me Jean Marie Joseph Kouamé fait partie des trois Africains admis issus du Sud du Sahara.

De Bouaké à Rabat, le chemin parcouru par ce féru du karaté aura été long. D'arbitre de zone AIKASH (Association ivoirienne de karaté shotokan) en 1997 à Bouaké, Me Jean Marie Joseph Kouamé a gravi les échelons, passant tour à tour arbitre national AIKASH, arbitre fédéral FIKDA, arbitre zone 3 Afrique UFAK (Union des fédérations africaines de karaté), juge B continental UFAK, juge A continental UFAK, arbitre B continental UFAK, arbitre A continental UFAK confirmé pour finalement atterrir dans la cour des grands en ce mois mémorable de novembre 2009. Les contraintes de ses charges l'ont conduit, outre Bouaké et Abidjan, à Niamey (Niger), Luanda (Angola), Alger (Algérie), Cotonou (Bénin) et Rabat (Maroc).

Il lui aura également fallu douze stages internationaux et des instructeurs de haut niveau pour parvenir à ce niveau. Il s'agit des maîtres Yao Koffi Julien, Assy Jean Claude, arbitres continentaux, Raphael Ortega, expert mondial WKF, Meissa Dia, expert UFAK, Javier Escalantes, expert mondial WKF, Mohei Mohamed, expert mondial WKF, et Tommy Morris, président de la Commission mondiale des arbitres WKF. Modelé par tant de techniciens dont la valeur et la notoriété sont établies, le nouveau juge mondial ne pouvait que se bonifier.

Une nouvelle aventure commence pour Jean Marie Joseph Kouamé. Celle là plus exaltante et plus délicate car il s'agira de défendre durablement et de la meilleure façon, durant les grands rendez-vous internationaux, l'image du karaté ivoirien et partant celle de la Côte d'ivoire.

Ce même jeudi, la FIKDA honorera aussi maîtres Pana et Moustapha Coulibaly, respectivement 8ème et 6ème dan de wadoryu, Sanogo Souleymane, 8ème dan, le père du shotokan ivoirien. Le jeune Yann Cédric Akassé, médaillé de bronze en kata au dernier championnat d'Afrique cadet et junior en Algérie, sera également l'objet d'attention.

Ads by Google

Copyright © 2009 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.