7 Mai 2010

Sénégal: L'écovillage permet de maîtriser le développement (directeur)

Photo: USAID
(Photo d'archives) - Un moyen pratique de puiser de l'eau avec des outils alimentés à partir de l'énergie propre dans un village au Sénégal

- Le directeur de l'Agence nationale des écovillages, le lieutenant-colonel Adama Ly, a soutenu vendredi qu'avec l'écovillage, "la maîtrise du développement pourra se faire quel que soit le coût du baril de pétrole ", relevant que "c'est une indépendance du développement des villages".

"L' écovillage doit partir par la maîtrise de l'énergie propre. Et quand on a l'énergie, on peut aller chercher l'eau là où elle se trouve, qu'elle soit en profondeur ou en surface. Une fois que l'eau est là, on va pouvoir entreprendre des activités agro sylvo-pastorales", a-t-il dit.

Le lieutenant-colonel Ly s'exprimait en marge de la visite du ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels, Djibo Leyti Ka à l'écovillage test de Belvèdère-Sèbikotane situé à une quarantaine de kilomètres de Dakar.

Selon lui, avec l'écovillage,"la maîtrise du développement pourra se faire quel que soit le coût du baril de pétrole. C'est une indépendance du développement de nos villages", a-t-il ajouté.

"Toutes les énergies fossiles basées sur le carburant sont bannies à l'écovillage, parce qu'on veut affranchir les villages du coût du baril du pétrole", renseigne le directeur de l'Agence des écovillages.

Il a en outre fait remarquer que cela permettra d'offrir à tout moment aux populations, d'avoir les capacités de leur développement et de leur épanouissement.

Il a assuré que ce projet offrira également aux populations les capacités d'adaptation aux changements climatiques et elles pourront ainsi "rompre avec la fatalité de la culture sous pluie".

"En 2010, on aura cinq autres écovillages à conduire, un écovillage dans chacune des zones écogéographiques", a-t-il annoncé ;

Il a ajouté que cette année déjà, il sera implanté un écovillage test dans chacune des zones écogéographiques, 10 autres nouveaux seront reconduits, en 2011, 70 autres s'y ajouteront. Ce qui fera un total de 110 villages jusqu'à ce que l'ensemble du territoire soit totalement couvert.

Selon le lieutenant-colonel Ly, le coût d'un écovillage est environ d'un million de dollars (soit 450 millions de francs CFA). "Nous n'avons pas de problème de financement à long terme, 3 millions de dollars ont été octroyés par le FEM, le PNUD contribue à hauteur de 1,5 millions de dollars", a-t-il assuré.

"Nous allons convoquer prochainement une réunion des groupes industriels sénégalais pour aller vers un développement durable, parce que, dit-il, chaque franc investi dans le programme d'un écovillage, est un franc au profit non seulement du développement local, mais aussi au profit du développement de l'environnement global.

Grâce aux deux mini-centraux solaires d'une capacité de 1080 Watts chacune, des cases de l'écovillage test de Belvédère dispose d'une lampe et d'une prise, d'une cuisinière solaire en plus de l'éclairage public.

L'énergie solaire a également permis une meilleure valorisation écologique et économique des eaux du bassin de rétention. Ainsi une vingtaine d'unités d'irrigation au système goutte à goutte ont été installées, dans le cadre de la mise en Å"uvre du périmètre écologique.

Chaque concession dispose également de poubelles pour un tri des déchets en vue de composter les ordures ménagères pour faire des villages plus propres.

Ads by Google

Copyright © 2010 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

14000 écovillages d'ici 2020 au Sénégal

(Photo d'archives) - Un moyen pratique de puiser de l'eau avec des outils alimentés à partir de l'énergie propre dans un village au Sénégal

14000 écovillages sont à créer d'ici 2020 au Sénégal. C'est l'objectif visé par l’État qui ambitionne d'asseoir une utilisation des énergies vertes en milieu rural, une ... Read more »