Le Soleil (Dakar)

26 Juin 2010

Sénégal: Nouvel album de Coumba Gawlo - « Ma Djinn » ou l'affirmation de la maturité

De par la richesse de ses sonorités et de la variété de ses thèmes, le nouvel album de Coumba Gawlo Seck « Ma Djinn » (sur le marché depuis le 21 juin) est à la fois un hommage rendu aux héros nationaux du Sénégal et un questionnement de l'artiste sur « les mystères » du monde. Preuve de la maturité artistique de la chanteuse.

Quoi de plus beau pour les fans que de célébrer la Fête de la musique avec un nouvel album ? C'est sûrement la question qu'a du se poser Coumba Gawlo Seck avant de mettre sur le marché sa nouvelle production intitulée « Ma Djinn ». En effet, c'est le 21 juin dernier qu'elle a lancé son album sur le marché. Selon un communiqué du staff de l'artiste, la production de huit titres est « l'affirmation d'une pleine maturité » de Coumba Gawlo.

Elle y fait preuve d'un enracinement aux valeurs sénégalaises et d'une large ouverture aux instruments traditionnels du pays. Cela donne à l'album des « sonorités nouvelles, fabuleuses, de l'acoustique parfaitement maîtrisée ». Preuve de son ouverture et de son enracinement, Coumba Gawlo a interprété « Ma Djinn », la chanson phare et titre de l'album, avec Passy, le rappeur franco-congolais. Dans cette chanson, elle rend hommage à ces héros qui ont marqué l'histoire du Sénégal, qu'ils soient des figures politiques, des personnalités culturelles ou religieuses. Pour elle, ces héros ont versé leur sang pour la dignité, la gloire et ont contribué au développement du Sénégal.

Issue d'une famille griotte, la chanteuse en est fière et dévoile son penchant pour la chanson dans « Way rek ma war » (c'est mon devoir de chanter). Sous la forme de psalmodies, elle déclare : « Je dois chanter, le chant c'est mon héritage, mon patrimoine. Je suis Gawlo, je suis née Gawlo, j'ai grandi dans l'univers du chant, j'ai hérité du chant. Le chant est mon élixir ». Place ensuite aux interrogations de l'artiste sur les mystères de la vie. Elle le fait dans « Koumpa Adouna » où elle jette un regard sur la mer, le ciel et s'interroge sur leur immensité.

Se rappelant les jours où « le coeur est en fête » et les « jours de chagrin », elle se fait une philosophie du monde où, selon elle, « tout est mystère ». Elle formule la même interrogation (ou presque) dans « Sama Bidew », (Mon étoile) où, dans le silence de la nuit, elle reste admirative de ce ciel étoilé et se demande laquelle de ces étoiles est la sienne. Ici, c'est un autre aspect de sa personnalité romantique que Coumba Gawlo donne à voir car le rêve libère et ouvre les secrets de l'au-delà. Elle se livre dans les songes pour « découvrir les mystères du ciel »

La petite expérience qu'elle a acquise au fur des années, la chanteuse la partage avec ses fans dans « Sounguene khamone » (si vous saviez) où elle fait part de son parcours, des souffrances qu'elle a endurées avant de connaître des victoires. Dans « Wax, teukhcloucmouma », elle invite à ne pas amplifier la rumeur. Pour ce faire, elle conseille d'être sourd, muet et aveugle. « Ma Djinn », c'est un album riche en sonorités et en thèmes où Coumba Gawlo ose, clame, déclame, se livre. Les textes sont fins et poignants, le tout composé dans une musique très jazzy aux confins du spirituel.

Ads by Google

Copyright © 2010 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.