Le Potentiel (Kinshasa)

Congo-Kinshasa: Président national de l'URDC

Kinshasa — L'Union pour le Réveil et le Développement du Congo (URDC) poursuit son implantation à travers la République démocratique du Congo. Après l'étape de Kinshasa, l'URDC vient de s'installer dans la province du Bas-Congo.

Après la ville-province de Kinshasa, l'Union pour le réveil et le développement du Congo (URDC) vient de s'installer dans la province du Bas-Congo. La cérémonie officielle de cet événement a eu lieu, le mardi 22 juin, au siège de cette formation politique d'obédience chrétienne, situé au croissement de l'avenue la Tortue et de la route Kinkanda, dans la commune de Matadi.

Pour donner un caractère spécial à cette cérémonie, le président national de l'URDC, François Nicéphore Kakese Malela, s'est rendu dans la ville portuaire de Matadi. A sa descente d'avion, à l'aérodrome de Tshimpi, il a été accueilli chaleureusement par la présidente provinciale de l'URDC qu'accompagnaient plusieurs membres et cadres du parti. Se conviant à la presse, François Kakese a indiqué : « Malgré la présence de plusieurs partis politiques au Bas-Congo, l'Union pour le Réveil et le Développement du Congo va grandir et se faire un nom » dans cette partie de la RDC. Et de faire remarquer que le but de son voyage est d'inaugurer officiellement l'URDC au Bas-Congo.

Après l'aérodrome de Tshimpi, le cortège a pris la direction de la ville, où il a fait une escale à l'entrée du pont Maréchal. A ce niveau, le président a été l'objet d'un accueil délirant de la part d'une foule nombreuse de membres et cadres du parti. Ce, avant de se diriger au siège de l'URDC.

A noter qu'avant le meeting populaire, le cortège a fait une tournée à travers la ville. Il a fait le tour à travers les communes de Nvuzi, Nzanza et Matadi. Après la tournée, les membres et cadres de l'URDC se sont retrouvés devant la Terrasse « Planète J » pour suivre l'allocution de leur leader.

Première à prendre la parole, la présidente provinciale de l'URDC a procédé à la présentation des militants et cadres du parti. Cela, en commençant par les membres du comité provincial, des comités des districts et ceux des territoires.

ENCOURAGER LES INVESTISSEMENTS PRIVES

Poursuivant son adresse, Mme Béatrice Ntumba Kisolekele a fait savoir que l'URDC a commencé avec un total de 20 membres dans le Bas-Congo. Et d'ajouter : « Actuellement, notre parti compte plus de quatre mille adhérents à travers la province ».

Prenant à son tour la parole, le président de l'URDC qui s'est exprimé en Kikongo, a remercié les uns et les autres non seulement pour l'accueil chaleureux lui réservé, mais aussi pour avoir répondu à l'invitation lancée par son parti.

Dans son mot de circonstance, François Nicéphore Kakese a expliqué la vision de son parti. Pour lui, l'URDC « est un parti politique d'obédience chrétienne ». En tant que tel, « il place Dieu avant toute chose ». L'URDC prône une véritable révolution culturelle tirant sa source dans la parole de Dieu. Celle-ci contient, a-t-il souligné, « les valeurs dont la reconnaissance et la pratique par tous apportera le changement de mentalité que nous recherchons depuis des décennies, sans forcément savoir comment y parvenir ». Raison pour laquelle, il a condamné les pratiques séparatistes et toutes formes de tribalisme, devenues monnaie courante en RDC.

Il a, par ailleurs, plaidé pour la promotion des investissements privés dans notre pays. Ce qui, à ses yeux, vont attirer de manière significative « des capitaux étrangers en RDC ». A ce sujet, il a déclaré : « Notre pays a besoin pour attirer davantage de capitaux frais afin de permettre la mise en valeur rapide de notre immense potentiel économique, de présenter au monde une nouvelle image, celle d'un pays d'opportunités pour tous. Dans son projet de société, l'URDC prévoit faciliter l'octroi de la nationalité congolaise aux personnes étrangères manifestant le désir de réaliser des investissements substantiels en RDC ».

Pour clore son allocution, François Kakese a lancé un appel solennel à tous les Congolais les invitant à construire le pays dans « une vision nouvelle, porteuse de changement et d'espoir ».

Ads by Google

Copyright © 2010 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.