La Tribune (Algiers)

18 Novembre 2010

Soudan: La région tiendra son propre référendum d'indépendance - Abyei au centre des négociations entre le Nord et le Sud

Région au statut administratif spécial, dans le cadre du protocole d'accord global signé en 2004, l'Abyei est au centre de tous les intérêts en raison de la richesse pétrolière que recèle son sous-sol.

Considérée comme zone tampon et un pont reliant le Nord au Sud-Soudan, elle tiendra son propre référendum à la même date que celui qui sera organisé dans le Sud-Soudan le 9 janvier 2011. La population d'Abyei doit aussi faire son choix entre se joindre au futur Etat du Sud-Soudan ou rester avec le Nord. Objet de toutes les convoitises, aussi bien de la part des autorités de Khartoum que de celle des anciens rebelles du Sud, l'Abyei s'est vu modifier ses frontières à deux fois par la Cour permanente d'arbitrage de La Haye. Le Nord et le Sud, en désaccord sur les limites de cette grande région, avaient sollicité la Cour permanente d'arbitrage de La Haye après des heurts meurtriers en 2008.

L'Organisation des Nations unies a déployé, de son côté, des soldats de la paix pour prévenir de nouvelles violences. Des négociations autour de l'Abyei se déroulent entre le gouvernement de Omar El Béchir et le chef des ex-rebelles du SPLM Salva Kiir. Une rencontre entre les deux parties, sous l'égide de la communauté internationale, est prévue pour la semaine prochaine. C'est à Abyei que se trouve l'immense gisement de Heglig, exploité par une compagnie chinoise et qui produit 250 000 barils par jour, l'équivalent de la moitié de la production totale du Soudan. Les résultats du référendum dans cette région pétrolifère détermineront l'avenir politique et. économique du Nord et du Sud-Soudan.

Ads by Google

Copyright © 2010 La Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.