Wal Fadjri (Dakar)

Sénégal: Bombardements du Rallye guerrier à Diourou 1 - Trois femmes civiles blessées

En réaction au braquage survenu jeudi matin à Magnora, dans le département de Bounkiling, les militaires avaient pris en chasse les assaillants, soutenus en cela par le Rallye Guerrier, l'avion de reconnaissance de l'armée sénégalaise. Trois femmes civiles ont été blessées.

Les bombardements de l'avion, qui pilonnait les positions des braqueurs supposés être des rebelles du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance, ont blessé trois femmes civiles dans le village de Diourou 1, situé dans le nord de Bounkiling, non loin de la frontière avec la Gambie.

Ces femmes, qui ont soutenu qu'elles se tressaient sous un arbre lorsqu'elles ont été surprises par les bombardements, ont d'abord été évacuées au centre de santé de Bounkiling avant d'être transférées au centre de santé de Sédhiou.

Elles auraient reçu des éclats d'obus qui leur ont occasionné des blessures sur différentes parties de leurs corps. Ces trois femmes de Diourou1 sont toujours gardées en observation au centre de santé de Sédhiou, mais leurs vies seraient hors de danger.

Rappelons que ces bombardements de l'armée sénégalaise ont fait suite au braquage opéré jeudi matin sur la route nationale No 4, à hauteur du village de Magnora, et qui s'était soldé par trois militaires tués, deux de leurs véhicules incendiés et trois véhicules de transport en commun emportés par les assaillants. Ces derniers avaient aussi pris la précaution de saboter les installations électriques, perturbant le réseau, toute la matinée durant.

Ces attaques répétées, depuis la veille des fêtes de Noël et qui sont imputées au Mfdc, ont fini d'installer la psychose dans le camp des populations.

Ads by Google

Copyright © 2011 Wal Fadjri. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.