1 Mars 2011

Afrique: L'éducation, "une victime cachée des conflits" (rapport)

Le Rapport mondial de suivi de l'éducation pour tous 2011, lancé mardi à Dakar, décrit l'éducation comme "une victime cachée des conflits".

Les conflits récurrents en Afrique engendrent d'importantes pertes dans le système éducatif. En effet, le rapport montre que "28 millions d'enfants en âge d'aller à l'école sont déscolarisés, soit 42 pour cent du total mondial."

Selon Bintou Djibo, coordonnateur résident du système des Nations Unies au Sénégal et représentant résident du PNUD, "l'éducation de qualité pour tous demeure une nécessité pour l'éradication de la pauvreté".

"La santé maternelle et la mortalité infantile sont fonction du niveau d'éducation des mères et des filles, et sans éducation, les efforts en matière de santé risquent d'être vains", a-t-elle estimé.

Or, "79 pour cent de jeunes et 69 pour cent des adultes sont alphabétisés dans les zones touchées par des conflits armés contre 93 pour cent et 85 pour cent dans les autres pays".

Les conflits donc sont des entraves pour l'atteinte des objectifs de l'Education pour Tous", estime le ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Moussa Sakho.

Pour ne rien arranger, les efforts déployés pour résoudre les problèmes de l'éducation en période post-conflit sont jugés très faibles.

En effet, "21 pays africains dépensent plus en armement que pour l'enseignement primaire et si seulement ce budget diminuait de 10 pour cent, 9,5 millions d'enfants pourraient aller à l'école".

Le rapport indique aussi que l'éducation ne représente que deux pour pour cent de l'aide humanitaire et que seul 38 pour cent des demandes de financement pour l'éducation sont réalisées.

Pour les auteurs du document, il suffit que les donateurs se privent de six jours de leur budget de financement pour réduire définitivement les problèmes de l'éducation dans le monde.

Comme remède, le rapport conseille de mettre l'accent sur les déficits de protection de ressources, des processus, de reconstruction, et des stratégies de construction de la paix.

Ads by Google

Copyright © 2011 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.