Tunisia Online (Tunis)

8 Mars 2011

Tunisie: Caid Essebsi - faire parvenir la Tunisie à bon port jusqu'à l'élection de la Constituante

M. Béji Caid Essebsi, Premier ministre du gouvernement provisoire a affirmé que la poursuite de l'action en vue d'améliorer la situation sécuritaire, qui a enregistré une certaine amélioration, fait partie des priorités du gouvernement, au cours de la période à venir, dans la mesure où, a-t-il dit, la sécurité et la stabilité demeurent la pierre angulaire pour poursuivre l'activité économique et l'effort de développement.

Au cours d'une conférence de presse tenue, lundi après-midi, à Carthage, suite à l'annonce de la nouvelle composition du gouvernement provisoire, pour faire la lumière sur les orientations de l'étape à venir, M. Béji Caid Essebsi a fait observer que les facteurs de continuité et d'efficacité ont été pris en considération dans le choix des nouveaux membres du gouvernement. Cinq ministres et deux secrétaires d'Etat ont démissionné.

[1]

Il a indiqué qu'il a veillé à remplacer les ministres qui ont quitté le gouvernement par des secrétaires d'Etat des mêmes départements, afin qu'ils poursuivent le traitement des dossiers qui leurs sont soumis, dans la mesure où ce gouvernement, a-t-il ajouté, est essentiellement "un gouvernement de gestion des affaires courantes et de salut", relevant que la mission du gouvernement consiste à faire parvenir la Tunisie à bon port, le jour du 24 juillet 2011, date de l'élection de l'Assemblée Constituante.

M. Caid Essebsi a mis l'accent sur le rôle dévolu à l'information au cours de cette phase, formant l'espoir de voir le gouvernement trouver auprès des médias la compréhension et la coopération requises pour l'appuyer dans la réalisation de ses objectifs.

En réponse à une question sur les raisons de n'avoir pas réservé un portefeuille ministériel à l'information, le Premier ministre a indiqué que l'expérience a montré les restrictions imposées à ce secteur, chaque fois qu'un responsable a été désigné à sa tête, déclarant à ce propos :

"Nous voulons une information libre, transparente et objective".

Au sujet de l'absence dans la nouvelle composition du gouvernement de représentants des partis politiques, M. Caid Essebsi a précisé que les chefs des partis "ont préféré se retirer, compte tenu de l'incompatibilité de la candidature à l'assemblée constituante" avec la présence au gouvernement, afin de conférer au prochain scrutin la crédibilité requise.

Concernant la situation en Libye, le premier ministre provisoire a souligné les relations séculaires et fraternelles établies entre les peuples tunisien et libyen, mettant en valeur leur communauté de destin, tout particulièrement, lors des moments de tension et de crise et durant la colonisation.

En réponse à une question relative aux poursuites qui seront engagées à l'encontre des éléments de l'appareil de la sûreté de l'Etat impliqués dans des actes de torture, M. Béji Caid Essebsi a fait remarquer que chaque agent impliqué dans des exactions ou des crimes sera poursuivi, ajoutant qu'il "ne préfère pas la punition collective".

Le Premier ministre intérimaire a affirmé dans sa réponse à une série d'autres questions, que l'Union Générale Tunisienne de Travail (UGTT) est une prestigieuse organisation nationale, qui a contribué à la libération du pays et à l'édification de l'Etat moderne, et que son aide et son appui aux efforts du gouvernement seront toujours accueillis favorablement.

Il a ajouté, aussi, que la justice est par nature indépendante, et que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour réunir les conditions nécessaires au renforcement de son indépendance.

Il a, en conclusion, indiqué que la sanction des symboles et vestiges du régime déchu, au premier rang desquels figurent Ben Ali et les membres de sa famille, sera examinée, au cours de la prochaine réunion du Conseil des ministres, affirmant qu'il déploiera, tout ce qui est en son possible, pour être "à la hauteur de la confiance des sitineurs de la Kasbah".

Ads by Google

Copyright © 2011 Tunisia Online. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.