Sud Quotidien (Dakar)

Sénégal: Test de préselection mondial de « Aspire Académie Football » - Trois places pour 51 footballeurs

« Aspire football dream », le plus grand projet de détections de talents du monde, boucle cette l'ultime étape de son programme au Sénégal avec le camp d'entrainement qui s'est déroulé du 11 au 14 mai à l'institut Diambar de Saly.

Sous la houlette de Lamine Michel Savané, responsable mondial du projet et directeur du projet au Sénégal, un pool de techniciens et responsables de l'Académie ont sillonné les 75 sites du pays pour dénicher 51 meilleurs jeunes. Trois footballeurs d'entre eux vont représenter le Sénégal aux phases finales qui vont se tenir en janvier 2012 au Qatar.

Trois jeunes joueurs vont représenter le Sénégal aux phases finales du plus grand concours de détection de jeunes talents organisé chaque année par Aspire football Dream. Ce sera à l'issue de l'ultime étape de la 5e édition du projet d'identification de jeunes talents qui s'est déroulée du 11 au 14 mai sur les terrains de l'institut Diambar.

Les 51 jeunes footballeurs qui y ont participé, âgés tous entre 16 et 17 ans, constituent la dernière cuvée des 704 joueurs répartis dans les 75 sites sur l'étendue du pays. Les 51 derniers joueurs encadré par les coordonnateurs et 6 de leurs collaborateurs ont effectué pendant ces quatre jours à des séances d'ateliers, des matches sous la direction d'un pool d'entraineurs composé d'anciens internationaux de football comme Papis Konaté, Baba Ndiaye, Fidel Diatta et autre Thomas Badiane.

Mais aussi sous la supervision de Benoit Sagna (ancien de l'Us Gorée et de la Bundesliga), de l'ancien défenseur du Jaaraaf des années 70 Abdou Coulibaly « Dionzé » et de l'espagnol Josep Golomer, directeur du projet mondial d'Aspire.

Au sortir du programme développé au Sénégal, le projet va ainsi s'étendre sur 14 autres pays africains. Les 45 joueurs présélectionnés vont intégrer l'Académie mondiale de Qatar pour les besoins d'un test d'un mois.

Ce sera pour figurer dans la sélection d'une vingtaine de joueurs. Après cinq éditions organisées au Sénégal, Lamine Michel Savané a d'ores et déjà tiré un bilan au vue des pas franchis.

«Malgré nos grandes ambitions du début. La vitesse avec laquelle nous avons atteint notre objectif, nous a un peu surpris. Tout cela revient au fait que les jeunes sont talentueux. C'est cela qui a fait avancer le projet », se réjouit le directeur sportif du projet au Sénégal et du Centre de formation Aspire.

En attendant de réaliser le projet dans le domaine des infrastructures, les 77 pensionnaires provenant de 11 nationalités sont basés à l'institut Diambars et participe à des compétitions et tournois internationaux.

Avec cette ambition d'être le pourvoyeur des sélections espoirs et de l'équipe nationale, le centre a fourni onze joueurs à l'équipe nationale du Sénégal qui a pris part aux derniers championnats d'Afrique juniors.

Ce qui de l'avis de Josep Golomer directeur du projet Aspire dream football au niveau mondial, ancien directeur sportif, « montre que le travail que nous sommes en train d'effectuer est apprécié par tous les fédérations de chaque pays. Ce n'est pas seulement le Sénégal , il y a aussi la Côte d'Ivoire qui est qualifié au Mondial avec nos joueurs », apprécie t-il.

«Nous sommes en train d'atteindre notre objectif qui est mettre en place le plus grand projet de football au monde. On est en train de faire un test pour 750 mille jeunes de 16 pays dans le monde.

Les enfants qui ont été retenus dans les quatre dernières années, ont montré de grands talents », apprécie encore l'ancien scout du FC Barcelone qui a déniché Lionel Messi, Pedro et d'autre jeunes qui font aujourd'hui les beaux jours du club catalan. Chaque année, il y a 600 milles jeunes qui participent à ce concours qui a mobilisé en deux ans, plus de 2 millions de jeunes

Ads by Google

Copyright © 2011 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.