Cameroon Tribune (Yaoundé)

25 Mai 2011

Cameroun: L'université panafricaine pose ses jalons à Soa

Des experts africains réunis à l'université de Yaoundé II, siège de sa représentation sous-régionale, pour préparer la première rentrée académique prévue en septembre.

Avec cette rencontre, « c'est un projet longtemps attendu qui se concrétise. Celuide voir l'Union africaine créer une université à vocation sous-régionale, qui puisse l'accompagner dans ses missions de bonnes gouvernance et de développement ». Une affirmation du Pr Jean Tabi Manga, recteur de l'université de Yaoundé II Soa, siège institutionnel de l'université panafricaine dans la sous-région Afrique centrale.

Mardi dernier, au sein de son institution, le Pr Tabi Manga donnait ainsi le ton d'une concertation entre experts d'une dizaine d'universités africaines, réunis à Yaoundé pour examiner l'offre de programmes relative au lancement du pôle thématique « Gouvernance, Humanités et Sciences sociales » de l'université panafricaine. Et au terme de trois jours de concertation, les participants à ce séminaire devront « valider les programmes d'enseignements, déterminer les programmes de tronc commun d'une part et de spécialités d'autre part, mais aussi établir le plan d'action de lancement dès septembre 2011 de l'université panafricaine », selon le Pr. Dominique Mvogo, représentant du ministre de l'Enseignement supérieur à l'ouverture de ces travaux.

En fait, l'université panafricaine, oeuvre de l'Union africaine, est basée à Addis-Abeba. Elle dispose de cinq pôles thématiques dispersés dans les sous régions du continent. Le Cameroun abrite ainsi le pôle thématique d'Afrique central, lequel porte sur la « Gouvernance, Humanités et Sciences sociales ». Ce pôle est ouvert uniquement aux candidats de niveaux Master et Doctorat. Mais selon le Pr Joseph Vincent Ntuda Ebode, directeur du pôle thématique d'Afrique centrale, « les critères d'admission aux formations ne sont pas encore déterminés. Néanmoins, les cours ne se tiendront pas seulement à Yaoundé II, mais dans une dizaines d'universités retenus à cet effet à travers l'Afrique ».

Le Pr Ntuda Ebode explique par ailleurs que la rencontre en cours à Soa fait suite à un séminaire avec des partenaires suédois, qui a abouti à l'élaboration préalable d'une grille de programmes susceptibles d'être dispensés dans ce pôle. « Mais comme il ne s'agit pas d'un projet camerounais, il fallait que les autres universités africaines viennent jeter un coup d'oeil à cette grille, la modifier, la compléter et la valider afin que les cours puissent démarrer en septembre prochain». C'est donc ce travail d'expertise qui se fait à Soa, jusqu'à ce jeudi.

Ads by Google

Copyright © 2011 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.