Notre Voie (Abidjan)

Cote d'Ivoire: Ministère de la fonction publique - Les dossiers en souffrance activés

Le ministère de la fonction publique et de la réforme administrative a procédé au lancement officiel d'une opération baptisée «opération tiroir », au cabinet du ministre Gnamien Konan au Plateau. M. Idrissa Gueye, contrôleur financier dudit ministère, a fait le point du processus déjà en cours.

En compagnie de nombreux autres hauts responsables du ministère de la fonction publique, il a expliqué l'exécution détaillée de l'opération tiroir qui théoriquement prend fin le 15 Août prochain. Ce qui équivaut à la finalisation, si tel est le cas, des projets d'actes d'affectation, de nomination, de premier mandatement, de titularisation, de mise à disposition, d'admission à la retraite et de concession de pension. En clair, selon eux, «tous les actes ou dossiers en sommeil dans nos services seront traités, signés et délivrés à leurs bénéficiaires». L'opération "tiroir" qui débouchera sur la réduction du délai de traitement des dossiers administratifs à 48 h au niveau du ministère de la fonction publique, sera étendue à l'ensemble de l'administration publique dans les prochaines semaines, avait précisé le ministre de la fonction publique lors de sa sortie marquant l'annonce de la reprise du recensement général des fonctionnaires et agents de l'Etat devant être achevé au plus tard fin septembre 2011.

S'agissant de l'opération « tiroir », passé le délai de 15 Août 2011, les usagers, en attente d'acte ou non satisfaits, auront la possibilité de saisir un guichet spécial mis à leur disposition en vue de recevoir leurs plaintes.

Ads by Google

Copyright © 2011 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.