L'Express de Madagascar (Antananarivo)

Madagascar: Réforme agraire - Des guichets fonciers en déclin

Les guichets fonciers font face à des problèmes financiers. Ils sont en attente d'une décision du gouvernement. «Le principe de certificat foncier est déjà acquis par les gens. Ainsi, l'État ne doit plus faire marche arrière dans l'appui et la création des guichets fonciers », a déclaré Haingoharison Randriamananjanahary, président de Solidarité des intervenants sur le foncier (SIF), samedi aux 67ha, lors de la présentation des émissions pour sensibiliser les gens sur la question foncière.

Cette déclaration se présentait comme une mise en garde face à une menace. Et le président du SIF avait raison, « nous estimons actuellement que 10% des quelques 400 guichets fonciers se trouvent dans l'incapacité de continuer à fonctionner », alerte Rivo Andrianirina Ratsialonana, responsable de l'Observatoire du Foncier à Madagascar.

Absence de bailleurs

Cette incapacité des guichets fonciers à poursuivre leurs activités se présente sous diverses formes. « Nombreux sont actuellement les plans locaux d'occupation foncière (PLOF) permettant de déterminer les statuts juridiques des terrains, qui ne bénéficient plus de mise à jour », relate Haingoharison Randriamananjanahary.

Cette absence de mise à jour du PLOF est due à l'incapacité des communes à payer leurs employés. « Beaucoup d'agents de guichets fonciers n'assurent plus que les services minimum car ils sont mal payés par la commune. Certaines communes n'arrivent pas non plus à payer le carburant pour effectuer la reconnaissance locale des terrains », ajoute Rivo Andrianirina Ratsialonana.

Le fond du problème réside ainsi dans l'incapacité de certaines communes à permettre à leurs guichets fonciers de fonctionner après le départ précipité de certains bailleurs.

« La vraie question à poser, aujourd'hui, est celle de savoir si les guichets fonciers et les communes deviennent autonomes après le départ de certains bailleurs de fonds tels que le programme » Millenium Challenge Account « (MCA) des Américains ? », se demandent Éric Raparison, coordonateur du SIF. Le

premier responsable de l'Observatoire du Foncier à Madagascar renvoie la balle au gouvernement. « Une réaffirmation politique est nécessaire, aujourd'hui, pour connaître le sort de guichets fonciers.

C'est au gouvernement de décider si la distribution des 60 000 certificats fonciers a permis d'alléger les conflits fonciers et que les guichets fonciers constituent un moyen pour sécuriser les terrains à Madagascar », conclut Rivo Andrianirina Ratsialonana.

Ads by Google

Copyright © 2011 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.