La Presse (Tunis)

Tunisie: «Tounesna», une nouvelle chaîne de télévision tunisienne - Première diffusion début 2012

Une conférence de presse s'est tenue hier à Tunis pour annoncer la naissance d'une nouvelle chaîne de télévision tunisienne qui a pour nom «Tounesna TV». Cette chaîne, comme ont dû sûrement le remarquer certains, depuis le 14 octobre 2011, profite de la fréquence d'Attounsia TV (10949 horizontal) qui a fermé boutique depuis le 8 octobre 2011.

Actuellement en phase expérimentale, elle passe en boucle une bande d'annonce d'ouverture prochaine. Ce qui n'a pas manqué -- et c'est plus que légitime -- de titiller la curiosité des téléspectateurs

Cette conférence de presse initiale est donc une occasion de dissiper le mystère entourant cette chaîne (son fondateur, les circonstances de sa création, sa ligne éditoriale).

Cela est d'autant plus vrai qu'à la place de l'habituel dossier de presse, on a eu droit au curriculum vitae du monsieur, certes impressionnant mais qui ne justifie aucunement le retard d'une heure (le temps d'installer le matériel pour une diffusion prochaine de la conférence sur la chaîne) avant le démarrage de la conférence.

Il s'appelle Abdelhamid Ben Abdallah. C'est un brillant homme d'affaires originaire du Cap Bon et qui s'est lancé aussi dans la politique puisqu'il est à la tête d'une liste indépendante .

«Cette première conférence est une occasion d'annoncer la naissance d'un nouveau-né dans le paysage audiovisuel national», commence par déclarer ce dernier, qui nous explique que suite à l'arrêt de la diffusion de la chaîne «Attounsia» (qui pourtant commençait à drainer du public), sa fréquence lui a été cédée par la partie jordanienne qui en est le propriétaire sur Nilesat.

«Nous avons obtenu une autorisation initiale de diffusion de la part de l'Instance nationale pour la réforme de l'information et de la communication et actuellement nous sommes en train de préparer le terrain pour la diffusion officielle qui se fera normalement dans deux mois», nous apprend encore Ben Abdallah.

Et d'ajouter : «De par son nom, «Tounesna» se veut une chaîne ouverte à tous, avec une ligne éditoriale jeune et moderne et qui ne fera qu'enrichir le paysage audiovisuel tunisien et proposer un nouvel espace d'exploitation pour les journalistes et autres artistes et producteurs. Elle offrira également des postes d'emploi aux diplômés de l'Ipsi et d'autres branches».

M. Abdallah n'a pas nié du reste la nature commerciale de cette société mais a tenu à prouver sa bonne volonté en insistant sur son désir d'être acteur dans la nouvelle Tunisie ( ici c'est peut-être le candidat politique qui parle).

Et des questions pourtant il en reste, liées surtout au contenu et à la programmation, ce que certains collègues n'ont pas hésité à soulever. D'autres encore ont reproché au fondateur de la chaîne de profiter de ce moyen de communication pour des fins politiques.

Ce dernier a souligné qu'un comité de spécialistes est en cours de constitution pour fixer la grille des programmes. Il en a néanmoins annoncé quelques-uns (suite à l'insistance de l'auditoire) tels qu'une émission de télé achat, des programme pour enfants, un espace dédié aux nouveaux talents et des débats politiques à la manière du programme français 7 sur 7 présenté par Anne Sinclair.

Voilà c'est dit, la nouvelle «Tounesnaâ-‚» entamera sa diffusion officielle début 2012 et annonce une programmation variée destinée à toutes et à tous. Wait and see.

Ads by Google

Copyright © 2011 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.