Cameroon Tribune (Yaoundé)

23 Novembre 2011

Cameroun: L'Ecole des mines ouvre ses portes

La première promotion de cet établissement de l'université de Ngaoundéré va en classe depuis lundi.Dans l'offre de formation académique au Cameroun, il faudra désormais compter avec l'Ecole de Géologie et d'Exploitation Minière (Egem) de la Faculté des sciences de l'université de Ngaoundéré.

L'école, basée à Meiganga, a ouvert ses portes lundi dernier, accueillant 112 étudiants, soit 83 pour le cycle des techniciens supérieurs et 29 étudiants pour le cycle d'ingénieurs.

La mise en route de cette institution vient à point nommé. Elle cadre avec la volonté des pouvoirs publics d'exploiter au mieux les ressources minières du pays, et donc de produire des techniciens supérieurs et des ingénieurs de géologie et des exploitations minières de haut vol.

Entre l'or, la bauxite, le cobalt, etc., découverts en divers endroits du territoire national - et notamment dans l'Adamaoua -, il faut dire que les filons ne manquent pour les futurs produits de l'Egem, qui ne pourront qu'être les bienvenus une fois pleinement opérationnels. Ce que le Cameroun peut en espérer, entre autres avantages, c'est sans doute une exploitation plus rationnelle de nos ressources.

Le choix du site de l'école ne relève sans doute pas du hasard. Les étudiants de l'Egem auront l'opportunité d'évoluer dans un milieu approprié. Il est, par exemple, prévu des stages pratiques sur des sites où l'exploration et l'exploitation de mines ont été accordées par l'Etat à une société canadienne.

Côté infrastructures, l'école a obtenu des autorités administratives et municipales de Meiganga une ancienne salle de cinéma et un foyer, culturel devant servir respectivement d'amphis de 700 et de 300 places.

D'autres salles de cours de 60 et 100 places sont recensées respectivement au niveau de l'Enieg et du lycée classique de la ville. Une partie du bâtiment de la délégation départementale du tourisme a également été cédée à l'Egem.

A noter également, l'appui de sociétés de BTP en charge du bitumage de la route Garoua-Boulaï - Meiganga - Ngaoundéré, de qui l'université de Ngaoundéré a reçu 53 bureaux et 23 logements (pour son personnel) construits en matériaux définitifs.

L'Egem a démarré avec 10 enseignants permanents et devrait compter avec le soutien des enseignants de la faculté des Sciences de l'université de Ngaoundéré.

Ads by Google

Copyright © 2011 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.