Fratmat.info (Abidjan)

Cote d'Ivoire: Logements sociaux - La sicogi à la recherche de réserves foncières

Le directeur général de la Sicogi, M. Camara Likoumane« Nous ne disposons pas suffisamment de réserves foncières pour un programme d'envergure de 2000 logements », a indiqué ce 5 janvier, M. Camara Likoumane, directeur général de la société de construction et des gestion immobilière (Sicogi) à l'occasion du forum d'échange du quotidien le Jour Plus, à Cocody les 2 Plateaux.

Le logement était au centre de cette rencontre entre les journalistes et les membres du comité de direction de la Sicogi conduit par le directeur général.

Sur la question de la réserve foncière, le directeur général de la Sicogi a reconnu qu'à Abidjan, sa structure rencontre des difficultés mais qu'à l'intérieur du pays elle en dispose suffisamment. « A l'intérieur d'Abidjan, nous avons quelques poches (...) c'est maintenant que nous sommes entrain de faire des acquisitions et constituer des réserves », a-t-il dit.

Pour parer au déficit de logements sociaux, à Abidjan, il a soutenu que l'Etat pourra intervenir « massivement après le point d'achèvement PPTE ». Cependant, il a rassuré que les perspectives sont bonnes. Surtout avec le lancement la semaine prochaine d'un programme de 2000 logements à Yopougon et à la Riviera dans la commune de Cocody.

Le défi a relever concernant les logements sociaux intéresse tous les opérateurs. Par contre, « si on veut que le programme du gouvernement soit un succès, il faut assainir le milieu », a martelé M. Camara Likoumane.

Dans sa stratégie, M. Camara a révélé qu'il s'agira pour la Sicogi de faire des cités mixtes. C'est-à-dire que dans chacun des programmes, il y aura une part réservée à chaque couche sociale à savoir des logements de 5 millions, 10 millions et de 15 millions FCFA. Aussi, a-t-il souligné que produire une maison de 5 millions FCFA s'avère possible à condition que l'Etat prenne en charge la viabilisation.

La Sicogi, a soutenu son directeur général, se porte bien avec un chiffre d'affaire de 3 milliards FCFA et ambitionne atteindre les 20 milliards en 2012. Par ailleurs, elle entend donner un « visage humain » au recouvrement de ses créances qui s'élèvent à 10 milliards FCFA.

Ads by Google

Copyright © 2012 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.