Nigeria: Près de 200 arrestations, essentiellement des tchadiens

Photo: Leadership
Ispector-General Hafiz Ringim

Les autorités nigérianes ont procédé à quelques 200 arrestations après les attentats à la bombe ou par armes à feu la semaine dernière dans la ville de Kano (nord) et la plupart des personnes arrêtées sont des Tchadiens, a déclaré jeudi une source policière de haut niveau.

"De nombreuses arrestations ont été effectuées depuis ces attaques", a déclaré cette source parlant sous couvert d'anonymat car elle n'était pas autorisée à s'exprimer publiquement sur ces attentats qui ont tué au moins 185 personnes vendredi. "Nous avons arrêté près de 200 assaillants et 80% d'entre eux étaient des Tchadiens venus en tant que mercenaires", a ajouté la source.

La source policière a soutenu qu'il y avait des indications selon lesquelles les Tchadiens avaient été payés pour participer à ces attaques attribuées au groupe islamiste Boko Haram.

Toutefois, les autorités nigérianes ont subi une intense pression sur la violence en hausse dont sont accusés les islamistes armés et ont été accusées par le passé d'avoir détenu des innocents en réponse à ces attaques.

Selon la même source, des membres présumés ont contacté la police pour un dialogue via l'emir de Kano.

L'emir est la plus haute autorité musulmane traditionnelle de la capitale du nord du Nigeria.

"Ils (les islamistes) disent qu'ils le veulent comme médiateur dans le dialogue qu'ils proposent", a ajouté la source. - ANP/AFP

Ads by Google

Copyright © 2012 Radio Netherlands Worldwide. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Le chef de la police nigériane limogé

Ispector-General Hafiz Ringim

Le président Goodluck a limogé le chef de la police, Hafiz Ringim alors que la police procédait après les attentats de Kano (nord), à quelques 200 arrestations, essentiellement des ... Read more »