Le Soleil (Dakar)

Sénégal: Champ de courses de Tivaouane - Le Maouloud symbole de réconciliation et de pardon

La naissance du prophète (Psl) a été comme à l'accoutumée fêtée avec faste par le « Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty ». Cet évènement a été une bonne opportunité pour Serigne Mouhamadou Moustapha Sy de rappeler aux fidèles les hautes valeurs morales, humaines et spirituelles dont jouissait le Messager de l'Islam, qui est un exemple à suivre.

Cette année encore, le Champ de courses a été l'un des centres d'attraction de la célébration du Maouloud à Tivaouane. Des milliers de fidèles venus de toutes les régions du pays y ont convergé pour célébrer cet événement.

De nombreuses personnalités politiques, administratives et religieuses ont également partagé cette nuit de la spiritualité avec les fidèles. Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang, accompagné d'une forte délégation, a représenté le gouvernement. La particularité de cette édition est l'absence de Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, qui avait habitué les fidèles à des discours de haute facture. Mais, cette absence n'a rien ôté au sens de cette célébration, car Pape Malick Sy, son frère, a dirigé de main de ma&icircetre la cérémonie.

Tout en rappelant le sens du Mouloud, il a mis l'accent sur le dialogue islamo-chrétien qui a, selon ses explications, existé du temps du prophète. Il a, de même, mis en exergue les relations entre les confréries qui doivent être davantage raffermies, mais aussi et surtout la paix.

Pape Malick Sy a ainsi affirmé que les problèmes et autres querelles ne mènent à rien, sinon à la confusion et au trouble. «Satan a pris l'univers en otage et seule la foi peut nous faire triompher», a-t-il indiqué, en invitant les différents acteurs à préserver la paix, à sceller l'union, la réconciliation car, dit-il, c'est seulement à ce prix que le Sénégal pourrait vivre en harmonie.

« La paix est très importante dans une société, car là où il y a la passion, il n'y a pas de raison. Il faut donc savoir raison garder », a fait savoir le guide, selon qui le Maouloud symbolise un moment de réconciliation et de pardon. Ils doivent oublier les petites querelles et profiter de cette journée pour repartir sous de nouvelles bases.

Le prophète comme modèle identificatoire

Pape Malick Sy a, au nom de son frère, remercié tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réussite de ce Gamou. Ses remerciements sont allés au chef de l'Etat. «Nous ne le considérons pas comme un président de la République, mais comme un ami, un frère», a-t-il indiqué.

Prenant son relais, Serigne Mouhamadou Moustapha Sy est revenu sur la vie et l'oeuvre du prophète. Le responsable moral du « Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty » a ainsi rappelé les hautes valeurs morales, humaines et spirituelles dont jouissait le Messager de l'Islam, qui est un exemple à suivre. Tout au long de son exposé, le guide a décrit aux fidèles la vie exemplaire du prophète, ses grandes qualités, pour leur permettre de mieux conna&icircetre leur modèle identificatoire.

A travers sa brillante communication, Mouhamadou Moustapha Sy a démontré que l'humanité a plus que jamais besoin des orientations du prophète (Psl) qui constituent un remède efficient à tous les maux de la société. Il a invité les fidèles à faire siens ses sublimes enseignements et son comportement exemplaire, pour en faire leur viatique au cours de leur passage sur cette terre.

Ads by Google

Copyright © 2012 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.