1 Mars 2012

Sénégal: La BRVM entame 2012 sur 'une note positive'

Photo: Google
Le siége de la BRVM

Dakar — Après une année 2011 "plutôt difficile", la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) entame l'année 2012 sur "une note positive", en affichant une légère hausse sur l'essentiel de ses indicateurs, indique CGF Bourse dans sa Lettre mensuelle dont l'APS a obtenu copie.

Les indices BRVM 10 et BRVM Composite progressent de 1,5% à 160,87 points et 0,77% à 139,95 points, respectivement, rapporte l'étude. Le marché est principalement tiré par le secteur des services publics à travers SODE CI (+22,67%) et CIE CI (+21,62%), mais également par les secteurs de l'industrie et de l'agriculture, notamment avec UNIWAX CI (+21,62%) et PALM CI (+8,97%), respectivement.

La capitalisation boursière de l'ensemble des titres cotés et celle des valeurs composant l'indice BRVM 10 s'améliorent, respectivement, de 0,88% à 3.205 milliards de francs CFA et de 1,5% à 2.441 milliards de francs CFA.

A contrario, la capitalisation du marché obligataire recule de 2,97% à 677,28 milliards de francs CFA du fait, principalement, du paiement de la dernière échéance, le 25 janvier, de la ligne "CAA Bénin 6% 2007-2012".Le marché des actions totalise 1.825.644 actions transigées pour une valeur globale de 6,01 milliards de francs CFA.

Le secteur des services publics domine le marché en termes de valeur d'échange, en ce début d'année, en affichant 33.069 titres négociés (1,81% des transactions mensuelles) pour une valeur globale de 3,81 milliards de francs CFA, soit 63,37% de la valeur totale des échanges mensuels.

Le secteur enregistre la plus forte hausse mensuelle à travers SODE CI, qui offre une plus-value mensuelle de 22,67% à 22.080 francs CFA. CIE CI gagne 14,94% à 19.080 francs CFA, tandis que ONATEL BF perd 6,82% à 41.000 francs CFA.

Malgré son dynamisme avec 30.220 titres négociés, soit 91,38% du volume sectoriel mensuel, SONATEL SN reste stable à 120.000 francs CFA au terme du mois de janvier.

Le secteur agriculture affiche 27.910 titres échangés (1,53% du volume mensuel du marché) pour une valeur totale de 975,41 millions de francs CFA, soit 16,23% de la valeur des transactions mensuelles.

En dehors de SICOR CI, qui reste stable à 3.795 francs CFA, tous les autres titres qui composent le secteur enregistrent des hausses mensuelles : PALM CI de 8,97% à 16.890 francs CFA, SAPH CI, de 5,03% à 42.010 francs CFA et SOGB CI de 3,57% à 58.000 francs CFA.

Le secteur des finances présente 1.703.629 titres négociés (93,32% du volume mensuel) pour une valeur globale de 664,51 millions de francs CFA, soit seulement 11,06% de la valeur totale des échanges mensuels du marché, du fait toujours de la faiblesse du cours de ETI (Ecobank) dont le volume de transaction représente 98,98% (1.686.189 titres) du volume sectoriel mensuel et 92,36% du volume mensuel du marché.

Malgré cette forte activité, ETI reste stable à 37 francs CFA. Dans la dynamique de reprise globale du marché, les transactions bancaires laissent apparaîetre une relative embellie et BOA BF, SGB CI, BOA CI et BOA Niger s'améliorent respectivement de 6,71% à 35.000 francs CFA, de 3,99% à 36.500 francs CFA, de 3,57% à 29.000 francs CFA et de 3,23% à 32.000 francs CFA.

Dans le même sillage, BICI CI gagne 0,16% à 32.050 francs CFA. Le secteur de la distribution présente 53.628 titres transigés (2,94% du volume mensuel) pour une valeur totale de 433,58 millions de francs CFA, soit 7,21% de la valeur totale mensuelle du marché.

SERVAIR ABIDJAN CI et SARI enregistrent des hausses mensuelles respectives de 7,45% à 8.000 francs CFA et de 7,49% à 35.735 francs CFA, tandis que CFAO CI, TOTAL CI et SDA CI cèdent 10,33% à 14.800 francs CFA, 5,4% à 70.000 francs CFA et 4,76% à 80.000 francs CFA.

L'industrie et le transport enregistrent 7.028 et 380 titres échangés (respectivement 0,38% et 0,02% du volume mensuel du marché) pour des valeurs globales respectives de 113,08 millions de francs CFA et 15 millions de francs CFA, soit 1,88% et 0,25% de la valeur mensuelle du marché, respectivement.

Avec la normalisation de la situation en Côte d'Ivoire, favorisant une reprise des activités de plus en plus marquée, les industriels retrouvent progressivement la confiance des investisseurs. Ainsi, UNIWAX CI, SIVOA CI et SMB CI offrent des plus-values mensuelles de 21,62%, à 9.675 francs CFA, de 7,38% à 7.200 francs CFA et de 5,26% à 20.000 francs CFA, respectivement.

Confortant l'embellie du secteur, SOLIBRA CI, CROWN SIEM CI et SICABLE CI progressent de 4,29% à 170.000 francs CFA, de 3,46% à 23.640 francs CFA et de 3,45% à 30.000 francs CFA, respectivement. A contrario, NESTLE CI et SITAB CI abandonnent 10,42% à 43.000 francs CFA et 0,77% à 63.505 francs CFA, respectivement.

Ads by Google

Copyright © 2012 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

La BRVM démarre 2012 sur une note positive

Le siége de la BRVM

L'année 2012 débute sur une note positive à la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm). Au courant du mois de janvier, 1.825.644 actions ... Read more »