Angola: Les trains du CFB atteindront la ville de Luena en juillet 2012

Lobito — Les trains de la Compagnie des Chemins de Fer de Benguela (CFB) vont atteindre la ville de Luena, chef-lieu de la province de Moxico(Est), en juillet 2012, a garanti un responsable de l'entreprise chinoise CR20.

Le responsable chinois a fait cette annonce au cours de la visite que le ministre des Transports, Augusto da Silva Tomás, a réalisée récemment dans la région.

Augusto da Silva Tomás et la délégation qui l'accompagnait ont été informés sur la réhabilitation, de plus de 948 kilomètres de voie ferrée dans un total de 1343 km jusqu'à Luena.

D'après ce responsable chinois, l'entreprise a monté 817 kilomètres de rails, construit 22 ponts ainsi que 64 stations.

À l'occasion, le ministre des Transports a reclamé plus de dynamisme dans les travaux, car le gouvernement prétend que le train siffle à la ville de Luena en juillet de cette année.

Selon lui, la conclusion des travaux de réhabilitation du CFB est impérative, compte tenu de l'importante contribution pour le développement accéléré du pays.

Ads by Google

Copyright © 2012 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.