Africa Info (Douala)

1 Mars 2012

Cameroun: Le Cenipe se déploie dans les départements

Ai-Cameroun — Le Cercle National des Initiatives des Parents d'Elèves (CENIPE) a tenu le 29 Février, son tout premier atelier de restitution dans un département de la Sanaga maritime, région du Littoral.

Il s'est agi de porter à la connaissance des membres des associations des parents d'élèves les résolutions et recommandations des assises régionales du 16 novembre 2011 au Lycée Joss de Douala, la capitale économique.

La rencontre, qui avait pour cadre la salle des conférences du Foyer Ta Neal, était présidée par le deuxième adjoint du préfet de la Sanaga Maritime qui avait à ses côtés le Sous-préfet d'Edéa 1er, le Délégué Départemental de l'Emploi et de la Formation Professionnelle et les inspecteurs d'Arrondissements de l'Éducation de Base de Dizangué et d'Edéa 1er.

L'APEE, propriété de personne

Dans son mot d'ouverture comme dans son exposé sur « L'APEE, NO MAN'S PROPERTY ?» le Président du CENIPE Victor Kalla a plaidé pour une appropriation de ces associations par leurs membres que sont les parents d'élèves, pour une meilleure collaboration avec les chefs d'établissement et surtout pour une gestion saine et transparente, signe d'une bonne gouvernance. Il a précisé que les associations des parents d'élèves ne doivent pas être gérées comme un patrimoine ou comme une épicerie mais beaucoup plus comme un organe qui apporte sa contribution à l'éducation des enfants. Enfin, il a souhaité de voir les associations des parents d'élèves se constituer en réseau et de se fier au CENIPE dont l'expérience en matière de médiation est avérée.

Plate-forme de débats libres

Dans son discours d'ouverture, le deuxième adjoint du préfet de la Sanaga Maritime est revenu sur les assises de Douala en rappelant les principales résolutions prises dans le sens de la redynamisation des associations des parents d'élèves en vue de la cohésion et de la symbiose dans leur fonctionnement afin de combattre la corruption, l'inconscience professionnelle et l'indiscipline qui minent lesdites associations. Par la suite, il est revenu sur le thème du lancement de cette année scolaire 2011-2012 défini par les ministres des Enseignements Secondaires et de l'Éducation de Base à savoir « une pédagogie de l'excellence pour une société citoyenne » et a souligné la nécessité de marquer un temps de réflexion sur les réalisations passées, diagnostiquer le présent afin de définir et de restituer une éducation saine aux enfants. Parlant enfin de l'atelier, il a laissé entendre que « Cet atelier de restitution est un cadre idéal voire une plate-forme d'échanges, de débats libres et objectifs qui permet à la communauté éducative de notre département de trouver des stratégies appropriées pour éradiquer la corruption et tout autre fléau au sein des établissements scolaires ». Avant de souhaiter pleins succès aux travaux, il a invité les participants au sérieux, au calme et à rechercher le consensus et non la confrontation.

Mise en place des coordinations

Deux exposés faits par Victor Kalla sur l'association des parents d'élèves et par Excel Asama sur les Technologies de l'Information et de la Communication et la lecture des résolutions de la sectorielle régionale ont meublé les travaux qui se sont achevés par la mise en place des coordinations départementale et d'arrondissements.

En dehors des coordinations d'arrondissements de Ndom, Massock et Ngwei qui n'étaient pas représentées lors de ces travaux toutes les autres coordinations ont été constituées soit partiellement, soit entièrement.

La coordination départementale sera conduite par Jules Nyaleve, celle d'Edéa 1er par Oscar Moutapek, d'Edéa 2 par Daniel Nlend Bikaï, de Dizangué par Blaise Mbouma, de Nyanon par André Tonye, de Pouma Samuel Pouga Logo et la liste n'est pas exhaustive.

C'est au terme des installations de ces coordinations que les travaux ont pris fin.

Ads by Google

Copyright © 2012 Africa Info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.