Africa Info (Douala)

1 Mars 2012

Cameroun: Sécurité sociale, les syndicats des médias impliqués

Ai-Cameroun — Le Syndicat des Journalistes Employés du Cameroun (SJEC), le Syndicat National des Travailleurs de l'audiovisuel, des Arts et Spectacles et des Technologies de l'Information et de la Communication (SYNTAASTIC) ainsi que deux autres associations de journalistes étaient conviés par la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) ce 28 Février 2012, à une concertation sur la Sécurité Sociale.

Présidée par Monsieur Florent Zibi Ondoua le Directeur du Recouvrement de la CNPS qui avait à ses côtés Monsieur Félix Zogo, le Conseilleur Technique du Ministre de la Communication, la rencontre a eu lieu à la salle de conférences de la CNPS à Yaoundé, la capitale politique.

Sécurité sociale des travailleurs de la communication sociale

En introduisant l'objet de la rencontre, après avoir présenté ses collaborateurs, le Directeur du Recouvrement a relevé que cette concertation devait déjà avoir abouti à la signature d'une convention sur la sécurité sociale des travailleurs de la communication sociale au Cameroun, mais que les choses avaient traîené pour des raisons inavouées. Cette concertation avait été initiée du temps du Ministre Ebenezer Njoh Mouelle mais la sensibilité de la profession de journalisme avait fait en sorte que l'on prenne du recul avant d'envisager des négociations au fond. Après avoir reconnu la solidarité expressive des journalistes, il a rappelé aux participants, le principe de l'immatriculation à la CNPS où tout travailleur et tout employeur doit se faire immatriculer et l'obligation par la CNPS de protéger les travailleurs. Pour lui, « Les temporaires, les occasionnels, les travailleurs payés à la tâche doivent être immatriculés au même titre que ceux qui ont des contrats de travail écrits ». Par la suite il a énuméré la liste des prestations servies aux travailleurs par la CNPS, insistant notamment sur la prise en charge des domestiques et employés de maison.

Lutter contre les déclarations minorées

« Nous avons estimé que c'est à nous de lutter contre les déclarations minorées ou les non déclarations afin que les journalistes, au terme de leur carrière, bénéficient de leurs prestations....Dans le système de sécurité sociale annoncé par le Chef de l'Etat, nous allons servir des prestations que nous ne servons pas encore. La sécurité sociale est un régulateur de la fracture sociale. La volonté politique est clairement définie et nous n'avons plus qu'à l'appliquer. La sécurité sociale est devenue de nos jours, un droit humanitaire. Nous sommes aujourd'hui à la croisée des chemins et notre rencontre constitue une réponse concrète de la CNPS » a conclu M. Florent Zibi Ondoua.

A la suite de cette introduction, M. Zibi Ondoua a donné lecture de l'ordre du jour qui a été adopté sans amendement par les diverses parties. La lecture du compte-rendu de la première rencontre tenue le 03 Février 2012 au même endroit a permis de rectifier quelques erreurs et manquements sans cependant toucher le fond du texte.

Les travailleurs de tous les secteurs de la communication concernés

Cela a permis à M. Zogo de proposer que dans le cadre de la presse l'on parle plus d'activités que d'entreprises de presse car celles-ci, selon la loi, n'existent pas encore au Cameroun. Recentrant son propos sur la presse écrite, il a fait savoir que celle-ci posait d'énormes problèmes parce que la création des organes de presse est basée sur le régime de la simple déclaration à la préfecture du siège du journal. Pour lui, le secteur de l'audiovisuel est un peu mieux structuré que celui de la presse écrite et pour terminer, il a proposé que la réflexion porte sur l'ensemble des activités placées sous la tutelle du Ministère de la Communication y compris le secteur de la publicité.

Norbert Tchana Nganté, le Président du SJEC a admis que depuis la signature de la Convention Collective Nationale des Journalistes et Professionnels des Métiers Connexes de la Communication Sociale du Cameroun, le 12 Novembre 2008 à Yaoundé, le secteur avait déjà commencé à s'organiser et après avoir précisé que ladite convention définissait clairement chaque métier, il a proposé qu'elle serve de document de travail au cours des négociations.

Élargir aux travailleurs du Ministère de la Culture

Pour Richard Lobè, le Président du SYNTAASTIC, il y a une grande variété des professions de la Communication que l'on ne retrouve ni chez les journalistes, ni dans les métiers connexes et qui dépendent du Ministère de la Culture. Citant l'exemple des gens du spectacle, il a proposé que l'on introduise le Ministère de la Culture dans les négociations.

Pour Michel Ferdinand du Club Média Ouest, il est question de prendre en compte tous les corps de métiers, ce qu'a confirmé M. Zibi Ondoua.

Le questionnaire soumis à l'appréciation des participants a été amendé et il a été décidé de le retoucher en tenant compte des différents amendements puis de l'envoyer aux concernés à travers leurs adresses électroniques afin que les réponses parviennent à la CNPS au plus tard 10 jours avant la prochaine réunion afin que la CNPS en fasse une mouture et une synthèse.

Les recommandations

La rencontre s'est achevée par des recommandations. Ainsi, il a été décidé d'étendre la plate-forme de réflexion à tous les métiers de la Communication ainsi qu'aux métiers connexes de la communication, de constituer une liste exhaustive des syndicats et des associations, tâche qui revient au Ministère de la Communication, la CNPS devant quant à elle élaborer un tableau en vue du recensement de tous les corps de métiers qui tournent autour de la communication et des métiers connexes ; la liste établie par le Ministère de la Communication permettra d'inviter d'autres participants et de tenir une réunion d'information sur ce qui a été fait avec eux avant la prochaine réunion. Le même Ministère doit faire parvenir à la CNPS, la liste des représentants des organisations des employeurs embryonnaires ou léthargiques et à défaut les noms des employeurs les plus représentatifs de chaque secteur d'activités.

La prochaine réunion aura lieu à la fin de ce mois de Mars 2012 avec toutes les parties prenantes à ce processus de sécurité sociale.

Ads by Google

Copyright © 2012 Africa Info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.